L’adoption internationale en France en 2008 : Inquiétudes des adoptants

Résumé

La réforme de l’adoption de 2005 avait pour objectif un développement important de l’adoption internationale. Les chiffres du SGAI et le rapport Colombani apportent la confirmation que, non seulement cet objectif n’a pas été approché mais que la création de l’Agence Française pour l’Adoption (AFA ; la « troisième voie ») s’est soldée par une aggravation du manque de lisibilité des structures (tant pour les candidats que pour les autorités étrangères). Par ailleurs, la mise en route de l’AFA a été (trop) lente, a manqué de vision et d’anticipation, décevant les adoptants qui, aujourd’hui, sont plus désorientés que jamais. Le rapport Colombani livre une analyse au scalpel des manquements de l’AFA (y compris en matière éthique). Cependant, il ne propose par pour autant une énième réforme de l’adoption. Le présent document décrit d’abord notre point de vue sur le bilan actuel, puis une série de mesures qui, pour qu’un changement de politique en matière d’adoption internationale puisse se concrétiser, devraient entrer en vigueur à très court terme. Afin de restaurer la confiance des adoptants dans la capacité de l’Etat à garantir l’éthique de l’adoption, il nous parait essentiel, en particulier, que de profondes modifications soient introduites dans le fonctionnement de l’AFA.

(suite…)

Continuer la lecture
  • 1
  • 2
Fermer le menu