Différences

Ci-dessous, les différences entre deux révisions de la page.

Lien vers cette vue comparative

actualité:blog:2008.06.09_maroc_vers_l_établissement_d_un_dispositif_d_assistance_aux_familles_en_difficulté [2009/11/23 14:48] (Version actuelle)
marcantoine Page name changed from actualité:blog:2008_06_09_maroc_vers_l_établissement_d_un_dispositif_d_assistance_aux_familles_en_difficulté to actualité:blog:2008.06.09_maroc_vers_l_établissement_d_un_dispositif_d_assistance_aux_familles_en_difficulté
Ligne 1: Ligne 1:
 +h1. 2008.06.09 Maroc : Prise en charge des enfants : Vers l’établissement d’un dispositif d’assistance aux familles en difficulté
 +//Source [[http://​www.albayane.ma/​def.asp?​codelangue=23&​id_info=3624|Al Bayane]]// \\
 +Dans le cadre du Plan d’action national pour l’enfance (2006-2015) intitulé «Un [[pays:​maroc|Maroc]] digne de ses enfants», plusieurs mesures ont été programmées parmi lesquelles figurent la vulgarisation de la loi sur la [[adoption:​kafala|Kafala]],​ l’élaboration de procédures en vue d’accélérer les démarches à accomplir à ce sujet et la formation du personnel nécessaire à l’accompagnement. Aussi un programme de réaménagement des Centres d’accueil a été mis en place avec la contribution de la Fondation Mohammed V pour la solidarité en faveur des enfants.
  
 +Tels sont les principaux axes qui ont été discutés devant le Conseil des droits de l’homme (CDH) lors du débat sur le projet de directives des Nations Unies concernant le recours à d’autres formes de prise en charge des enfants et ses conditions.
 +Mohamed Loulichki, l’Ambassadeur,​ Représentant permanent du Maroc auprès de l’Office des Nations Unies à Genève, s’y est exprimé en soulignant que le [[pays:​maroc|Maroc]] accorde une attention particulière aux droits des enfants, notamment, la prise en charge de ceux qui en ont besoin. Il a de même rappelé que le Maroc fait partie du Groupe d’amis de ces directives et a participé, activement et dès le début, au processus de leur établissement.
 +
 +Ainsi, et partant de la ratification par le [[pays:​maroc|Maroc]] de la Convention sur les droits des enfants, et afin de leur assurer une meilleure protection, une loi sur «la [[adoption:​kafala|Kafala]]» a été promulguée en 2002, a-t-il rappelé.
 +
 +Cette loi, tout en assurant la protection de l’enfant et en lui attribuant le droit à un nom dès sa naissance, a facilité les procédures de la [[adoption:​kafala|Kafala]],​ la possibilité aux parents marocains qui y recourent de donner leur nom de famille aux enfants qui en ont bénéficié et a donné au «kafil» le droit de bénéficier des indemnités sociales, tout en assumant la responsabilité civile sur les actes de l’enfant, a-t-il précisé.
 +
 +h2. Des actions menées pour la prise en charge des mères célibataires
 +
 +Il a également fait savoir qu’en termes de prévention,​ les pouvoirs publics, en collaboration avec la société civile, mènent des actions qui visent la prise en charge des mères célibataires et leur réhabilitation afin qu’elles soient en mesure de garder leurs enfants et de s’occuper d’eux.
 +
 +Parallèlement,​ la société civile organise des actions à caractère curatif en faveur des enfants abandonnés,​ a-t-il ajouté.
 +Par ailleurs, l’Entraide nationale déploie des efforts soutenus en matière de prise en charge des enfants des orphelinats implantés dans les différentes villes, et ce à travers les associations de bienfaisance.
 +
 +Dans ce contexte, un programme de réaménagement des centres d’accueil a été mis en place avec la contribution de la Fondation Mohammed V pour la solidarité,​ a-t-il poursuivi.
 +
 +Dans le cadre du Plan d’action national pour l’enfance (2006-2015) intitulé «Un Maroc digne de ses enfants», plusieurs mesures ont été programmées parmi lesquelles figurent la vulgarisation de la loi sur la [[adoption:​kafala|Kafala]],​ l’élaboration de procédures en vue d’accélérer les démarches à accomplir à ce sujet et la formation du personnel nécessaire à l’accompagnement. Ces mesures concernent notamment la mise en place d’une réglementation pour un système de parrainage alternatif en vue de faciliter l’adoption des enfants qui n’ont pas pu bénéficier de la [[adoption:​kafala|Kafala]] et l’établissement d’un dispositif d’assistance aux familles en difficulté avec des enfants pris en charge dans le cadre de la [[adoption:​kafala|Kafala]].
 +
 +Le débat sur le projet de directives des Nations Unies concernant le recours à d’autres formes de prise en charge des enfants et ses conditions, s’inscrit dans le cadre d’événements spéciaux organisés par le CDH en marge de sa 8ème session, dont les travaux se poursuivront jusqu’au 18 juin à Genève.
 +
 +{{tag>​actualité Maroc Kafala 2008}}

Outils personnels