Vous avez une question à laquelle vous n'avez pas trouvé de réponse sur cette page ni ailleurs sur le wiki? Cliquez ICI pour la poser sur notre forum.

Participez à notre observatoire permanent sur l'adoption : téléchargez le questionnaire à renvoyer à questionnaire(at)coeuradoption.org.
Les résultats 2012 sont consultables ici.

2008.07.02 Adoption au Guatemala : Le gouvernement exercera plus de contrôle

source : AP
Le Guatemala, deuxième pays au monde à offrir des enfants aux Américains, était devenu un paradis pour les parents en quête d'enfants à adopter. Cependant, à cause de pressions sur les mères guatémaltèques, de nombreux conflits d'intérêt, de faux documents et de paiements illégaux, le nouveau gouvernement a décidé de serrer la vis et exercera dorénavant beaucoup plus de contrôle sur les adoptions. Ainsi, toutes les adoptions déjà en cours seront réexaminées et toutes les nouvelles demandes seront mises en attente.

Les adoptions au Guatemala étaient presque devenues une industrie, qui générait plus d'une centaine de millions de dollars par année. Pratiquement tout cet argent n'était géré que par des avocats et aucun contrôle gouvernemental n'était appliqué.

C'est pour se conformer à la Convention de La Haye sur les adoptions entre pays, un traité destiné à lutter contre le trafic d'êtres humains, que le gouvernement élu en janvier a décidé de mettre de l'ordre dans tout le système d'adoptions. Le gouvernement a donc créé un nouvel organisme, le Conseil international des adoptions. Celui-ci devra reprendre toutes les demandes et vérifier si les bébés donnés en adoption l'avaient été volontairement par les mamans et n'avaient pas plutôt été achetés ou volés par des gens sans scrupule pour les faire adopter ensuite par des Américains.

Mais ces réformes ne se font pas sans douleur. Parmi les 2 286 procédures en cours, plusieurs d'entre elles étaient sur le point d'aboutir et plusieurs parents voyaient leur rêve bientôt réalisé. Et c'est aussi très difficile pour les mamans qui avaient donné leur bébé en adoption. Elles doivent passer des tests pour prouver qu'elles sont bien les mères des enfants et reconfirmer le choix déchirant qu'elles veulent bien donner leur enfant.


Outils personnels