LE PRÊT ENTRE PARTICULIERS EN LIGNE SANS FRAIS UNE ÉQUIPE TRÈS DYNAMIQUE A LA TACHE

Vous êtes a la recherche de prêt pour relancer vos activités soit pour la réalisation d'un projet ou vous avez besoin d'argent pour d'autres raisons ?

Par de souci même si vous êtes fiché dans votre pays et n'avez pas accès au financement veuillez contactez ce E-mail: isabellecredit53@gmail.com pour avoir connaissance des conditions d'octroi de prêt et de financement sans tracasseries et dire adieu à vos problèmes financiers.

Veuillez noter les domaines dans lesquels qu'on peut vous aider pour la réalisation de vos projets ou vous sortir de l'impasse

* Financier

* Prêts à l'investissement

* Prêts personnels

Ps : Sachez que nous travaillons à votre satisfaction, vous pouvez suivre votre dossier en ligne afin de connaître son évolution.

Veuillez me contactez par mail :isabellecredit53@gmail.com

2008.07.29 L’agence française de l’adoption au banc des accusés

source : L'Alsace
Marie-Lise Perrin
Depuis la création de l’Afa en 2005, le nombre d’adoptions à l’étranger a chuté de 20 %. Un mauvais bilan que les familles adoptantes attribuent à un manque de professionnalisme.

Les annonces de Rama Yade (lire ci-dessous) et de Nadine Morano n’impressionnent pas Hélène Marquié, présidente de l’association Cœur Adoption. D’abord parce qu’elle ne reconnaît pas dans ces propositions le rapport Colombani, « un travail de fond », remis à l’Élysée en mars 2008. « Ces mesures cherchent peut être à masquer que le rapport Colombani est resté lettre morte ? », assène Hélène Marquié.

Lettre morte

La réforme de l’adoption, qui a vu la création de l’Agence française de l’adoption (Afa) en 2005, n’a pas eu lieu selon Hélène Marquié. « Les structures existent mais elles ne fonctionnent pas comme elles le devraient. Il faut qu’il y ait une reprise en main de la question avec une autorité centrale qui fixe les objectifs, qui régule et à qui on peut signaler les dérives ».

4 millions d’euros de budget

L’Afa concentre toutes les critiques : « Elle a été créée pour contrer les démarches individuelles, acccusées d’être la porte ouverte aux dérives. Mais les dérives les plus récentes — comme le tirage au sort des parents au Viet-Nam - ont été organisées par l’Afa elle-même ». Manque de professionnalisme, de connaissance du terrain, l’Afa n’est tout simplement pas à la hauteur de sa mission et de ses 4 millions d’euros de budget selon Hélène Marquié. Elle note qu’en 2006, 790 enfants ont été adoptés en individuel au Viet-Nam. Et qu’en 2007, l’Afa, qui a repris le monopole des adoptions sur le pays, n’a permis que 150 adoptions. Très en colère, Hélène Marquié estime que le gouvernement « balade » les associations depuis un an.
Contact Association Cœur Adoption, sur internet www.coeuradoption.org


Outils personnels