Vous avez une question à laquelle vous n'avez pas trouvé de réponse sur cette page ni ailleurs sur le wiki? Cliquez ICI pour la poser sur notre forum.

Participez à notre observatoire permanent sur l'adoption : téléchargez le questionnaire à renvoyer à questionnaire(at)coeuradoption.org.
Les résultats 2012 sont consultables ici.

Différences

Ci-dessous, les différences entre deux révisions de la page.

Lien vers cette vue comparative

actualité:blog:2008.07.29_lalsace.fr [2008/07/29 08:52]
kim créée
actualité:blog:2008.07.29_lalsace.fr [2009/04/27 23:23] (Version actuelle)
kim
Ligne 2: Ligne 2:
 source : [[http://​www.lalsace.fr/​articles/​show/​id/​328761|L'​Alsace]]\\  ​ source : [[http://​www.lalsace.fr/​articles/​show/​id/​328761|L'​Alsace]]\\  ​
  
-**Il y a un an, Marie-Line et Patrice se disaient écœurés par le système de l’adoption en France. Ce couple de Wittelsheim a décidé de se débrouiller seul et, six mois plus tard, a adopté une petite fille en Russie.**\\  ​+**Il y a un an, Marie-Line et Patrice se disaient écœurés par le système de l’[[adoption:​adoption_en_france|adoption en France]]. Ce couple de Wittelsheim a décidé de se débrouiller seul et, six mois plus tard, a adopté une petite fille en [[pays:​russie|Russie]].**\\  ​
  
-Écœurés. Marie-Line et Patrice ne cachaient pas leur déception il y a un an (lire L’Alsace du 1er juin 2007). Ce couple de Wittelsheim a lancé en 2005 une démarche d’adoption à l’étranger. En avril 2006, ils ont obtenu l’indispensable agrément du conseil général du Haut-Rhin. « Et après on a piétiné pendant un an », se souvient Marie-Line. Toutes leurs demandes effectuées à l’Agence française de l’adoption (AFA) et aux Organismes autorisés pour l’adoption (OAA) ont échoué. Comme deux tiers d’autres parents adoptants en France, Marie-Line et Patrice ont donc laissé tomber les organismes pour se lancer dans l’aventure « en individuel ». Résultat, un an après : ils sont devenus les heureux parents de Lydiana, qui a maintenant 4 ans et demi.\\ ​  +Écœurés. Marie-Line et Patrice ne cachaient pas leur déception il y a un an (lire L’Alsace du 1er juin 2007). Ce couple de Wittelsheim a lancé en 2005 une démarche d’adoption à l’étranger. En avril 2006, ils ont obtenu l’indispensable agrément du conseil général du Haut-Rhin. « Et après on a piétiné pendant un an », se souvient Marie-Line. Toutes leurs demandes effectuées à l’[[oaa:​agence_française_de_l_adoption_afa|Agence française de l’adoption (AFA)]] et aux [[oaa:​start|Organismes autorisés pour l’adoption (OAA)]] ont échoué. Comme deux tiers d’autres parents adoptants en France, Marie-Line et Patrice ont donc laissé tomber les organismes pour se lancer dans l’aventure « en individuel ». Résultat, un an après : ils sont devenus les heureux parents de Lydiana, qui a maintenant 4 ans et demi.\\ ​  
-C’est donc un témoignage d’espoir que ce couple cherche à donner. Pour eux, « tout s’est débloqué d’un coup » en juin 2007 grâce à une famille du Haut-Rhin qui avait adopté en Russie. « Ils nous ont mis en contact avec une facilitatrice,​ c’est quelqu’un qui a accès aux orphelinats sur place et qui sait quels sont les enfants adoptables ».\\  **+C’est donc un témoignage d’espoir que ce couple cherche à donner. Pour eux, « tout s’est débloqué d’un coup » en juin 2007 grâce à une famille du Haut-Rhin qui avait adopté en [[pays:​russie|Russie]]. « Ils nous ont mis en contact avec une facilitatrice,​ c’est quelqu’un qui a accès aux orphelinats sur place et qui sait quels sont les enfants adoptables ».\\  **
  
 Elle a couru vers nous avec un grand sourire, c’était magique**\\  ​ Elle a couru vers nous avec un grand sourire, c’était magique**\\  ​
Ligne 15: Ligne 15:
 « Rien n’est jamais acquis, il y a des grains de sable dans l’engrenage jusqu’au dernier moment. Mais on finit par y arriver. Il faut montrer qu’on est extrêmement motivés» conseille Marie-Line. Motivés, mais aussi aidés par une autre famille. « L’entraide entre parents adoptants et familles désireuses d’adopter est capitale pour les démarches. C’est capital aussi pour le moral ». « Rien n’est jamais acquis, il y a des grains de sable dans l’engrenage jusqu’au dernier moment. Mais on finit par y arriver. Il faut montrer qu’on est extrêmement motivés» conseille Marie-Line. Motivés, mais aussi aidés par une autre famille. « L’entraide entre parents adoptants et familles désireuses d’adopter est capitale pour les démarches. C’est capital aussi pour le moral ».
  
-{{tag>​France actualité 2008 Russie}}+{{tag>​France actualité 2008 Russie ​68}}

Outils personnels