l.com pour

* Financi

2008.09.10 Le Guatemala suspend les adoptions d'enfants par des étrangers

source : 7sur 7

Le Guatemala suspend, sauf exception, les adoptions d'enfants par des ressortissants étrangers, mettant fin à une pratique qui représentait plus de 200 millions de dollars par an.

Le Conseil national des adoptions (CNA), entré en fonction en janvier dernier, “a décidé, pour le moment, de ne plus autoriser (…) les adoptions internationales”, a annoncé sa présidente, Elizabeth Hernandez, dans un courrier au secrétaire général de la Conférence de La Haye du Droit international privé. Le CNA donnera la priorité aux demandes d'adoptions introduites par des familles guatémaltèques.

Jusqu'à la création du CNA, les vols d'enfants aux fins d'adoption illégale étaient fréquents au Guatemala, et ce trafic générait un “chiffre d'affaires” de l'ordre de 200 millions de dollars par an, selon les organisations sociales du Guatemala. Elles estiment que 5.000 enfants étaient adoptés par ce canal, et 90% d'entre eux par des familles vivant aux Etats-Unis.

Toutefois, “l'adoption internationale demeurera une option dans le cas d'enfants pour lesquels il n'a pas été possible de trouver une famille au niveau national, et elle passera par le CNA”, ajoute le courrier. Depuis janvier, le CNA a reçu 158 demandes d'adoption de la part de familles guatémaltèques, pour 70 enfants en situation d'être adoptés, a-t-il précisé.


Outils personnels