Un crédit vous est gratuit avec le groupe “Crédit finance service” si vous étés vraiment éligible pour un crédit ou financement. Contactez les dés aujourd'hui pour en bénéficié de leurs service sans aucun regrette économique de votre niveau.

Contact: cfi.service.01@gmail.com Whatshapp: +33733622558

Différences

Ci-dessous, les différences entre deux révisions de la page.

Lien vers cette vue comparative

actualité:blog:2008.09.18_figaro [2008/09/18 16:43] (Version actuelle)
kim créée
Ligne 1: Ligne 1:
 +h1. 2008.09.18 « Envoyé spécial » - Un document édifiant sur le parcours du combattant que représente l'​adoption d'un enfant à l'​étranger
 +
 +source : [[http://​www.lefigaro.fr/​programmes-tele/​2008/​09/​18/​03012-20080918ARTFIG00567-adoption-un-enfant-a-tout-prix-.php|Le Figaro]]\\  ​
 +
 +Seuls ceux qui se sont prêtés à l'​exercice peuvent véritablement savoir  ​
 +à quel point l'​adoption d'un enfant est devenue difficile en France. Le  ​
 +reportage de Jérôme Soulard et Jean-François Monier, Un si long chemin,  ​
 +illustre les très nombreux obstacles qui sont, volontairement ou non,  ​
 +mis sur la route de ces futurs parents. Un an d'​enquête au cours de  ​
 +laquelle l'​équipe d'« Envoyé spécial » a principalement suivi le  ​
 +parcours de deux familles, l'une en Russie, l'​autre au Vietnam. Et si  ​
 +les démarches sont aujourd'​hui très réglementées dans ce dernier pays,  ​
 +les choses semblent beaucoup plus complexes du côté de la Sibérie. La  ​
 +caméra suit en effet Frédéric et Patricia, engagés depuis le printemps  ​
 +2006 dans une adoption en individuel avec de curieux intermédiaires.  ​
 +C'est leur 5e séjour et l'​affaire semble au point mort malgré les  ​
 +quelque 15 000 euros déjà dépensés en séjour et en salaires versés à  ​
 +une « facilitatrice » officielle mais pour le moins évasive quant à ses  ​
 +capacités de résultat. Une intermédiaire qui avoue sans détour que les  ​
 +juges et les autres responsables en charge des dossiers ont l'​habitude  ​
 +« qu'on leur souhaite de bonnes fêtes de Noël », et autres, avec de  ​
 +substantiels cadeaux.\\  ​
 +
 +
 +« Le risque zéro n'​existe pas, souligne Jérôme Soulard, mais le  ​
 +Vietnam, tout comme d'​autres pays, a pris un certain nombre de mesures  ​
 +pour que l'​argent donné par les adoptants ne soit pas détourné par des  ​
 +gens sans scrupule, mais soit utilisé de manière transparente pour la  ​
 +construction d'​orphelinats,​ de dispensaires et autres microprojets.  ​
 +Cela a permis de régler environ 90 % des problèmes. » L'une des  ​
 +principales préoccupations des autorités, rappelée par Françoise Joly  ​
 +et Guilaine Chenu qui coprésentent l'​émission : que l'​enfant soit  ​
 +réellement orphelin ou abandonné, et pas la victime d'une sordide  ​
 +transaction financière. Les Américains,​ souvent habitués à forcer  ​
 +toutes les portes à coup de dollars, ont d'​ailleurs été interdits dans  ​
 +certains pays.\\  ​
 +
 +**Un système lourd et procédurier**\\  ​
 +
 +Depuis deux ans, les adoptions internationales enregistrent une baisse  ​
 +importante en France : 20 %, alors qu'​elles augmentent en Italie ou en  ​
 +Espagne. Le système français serait « trop lourd, trop procédurier,​ il  ​
 +manquerait d'​efficacité ». C'est en tout cas ce qu'a révélé le rapport  ​
 +Colombani remis au printemps dernier au président de la République. Le  ​
 +gouvernement vient donc de présenter son plan de relance de l'​adoption.  ​
 +Un espoir pour les 28 000 familles françaises qui attendent  ​
 +actuellement de pouvoir accueillir un enfant. Moins de 4 000 y  ​
 +parviendront cette année. Au bout du chemin le reportage débute par  ​
 +cette image , l'​immense émotion à la découverte du visage de l'​enfant  ​
 +dont on se voit confier la vie.\\  ​
 +France 2 - Ce soir à 20 h 50.
 +
 +{{tag>​actualité France 2008 Russie Vietnam Colombani}}
  

Outils personnels