Vous avez une question à laquelle vous n'avez pas trouvé de réponse sur cette page ni ailleurs sur le wiki? Cliquez ICI pour la poser sur notre forum.

Participez à notre observatoire permanent sur l'adoption : téléchargez le questionnaire à renvoyer à questionnaire(at)coeuradoption.org.
Les résultats 2012 sont consultables ici.

Différences

Ci-dessous, les différences entre deux révisions de la page.

Lien vers cette vue comparative

actualité:blog:2008.10.02_cambodge_soir [2008/10/03 14:58] (Version actuelle)
kim créée
Ligne 1: Ligne 1:
 +h1. 2008.10.02 Cambodge - Adoption : des procédures toujours à l'​essai
  
 +source : [[http://​www.cambodgesoir.info/​content.php?​itemid=34822&​p=|Cambodge soir]]\\  ​
 +
 +
 +**Jeudi 2 octobre, l'​ambassadeur de France au Cambodge, Jean-François Desmazières a tenu à faire une mise au point, devant un parterre de journalistes,​ concernant les procédures d'​adoption au Cambodge, sujettes parfois à de mauvaises interprétations.**\\  ​
 +
 +
 +Pour l'​année 2008, Jean-François Desmazières a indiqué que le nombre de visas d'​adoption délivrés par l'​ambassade de France au Cambodge est resté modeste, avec seulement 12 cas. L'​année 2000 avait constitué un pic avec 228 visas délivrés, juste avant l'​arrêt des procédures d'​adoption.\\  ​
 +
 +Depuis le 1er août 2007 est entré en vigueur le protocole d'​accord signé par les autorités cambodgiennes sur la protection des enfants et la coopération internationale en matière d'​adoption et respectant la réglementation internationale de La Haye. Il avait été ratifié le 29 mai 1993. Mais le nombre des adoptions par des Français n'a pas décollé depuis pour autant. Les autorités françaises semblent faire preuve d'une grande prudence au Cambodge. La concertation avec les autres États occidentaux demandeurs, notamment l'​Italie et les États-Unis,​ est une phase importante pour une éventuelle réouverture des adoptions. Mais il semble aussi que l'​efficacité des organismes autorisés à l'​adoption (OAA) soit en question. Il n'en existe que deux pour l'​instant,​ l'​Agence française de l'​adoption (AFA) et les Amis des enfants du monde (AEM), qui peinent à répondre à l'​importante demande d'​adoptants de l'​hexagone.\\  ​
 +
 +Enfin, autre incertitude,​ la capacité de l'​administration cambodgienne à répondre à cette demande venue de pays riches, sans tomber dans les dérives de la concussion, bien connues des adoptants les années précédentes. Toutes ces incertitudes laissent planer encore un certain flou sur les capacités du Cambodge à répondre à la demande des adoptants étrangers. Pour le cas français, il semble que des réformes internes soient également à cours, et la présence au Cambodge d'une volontaire pour l'​adoption,​ selon le souhait de Rama Yade, secrétaire d'Etat française aux droits de l'​Homme,​ aille en ce sens.\\  ​
 +
 +En ce qui concerne le cas des résidants français au Cambodge, qui bénéficient d'​ordinaire d'une plus grande tolérance à l'​adoption,​ l'​ambassadeur a tenu à faire part de son opposition de principe aux « faux-résidants », venus habiter le pays pour une courte durée dans le simple but de faciliter leur démarche d'​adoptants. Là aussi, les différents pays qui autorisent l'​adoption internationale ne pratiquent pas une politique commune. Ainsi, un Australien résidant hors d'​Australie peut adopter dans tout autre pays, alors qu'un Français ne peut adopter que dans son pays d'​accueil.\\  ​
 +
 +
 +Philippe Escabasse ​
 +
 +
 +{{tag>​actualité France 2008 Cambodge AFA Yade AEM}}

Outils personnels