Vous avez une question à laquelle vous n'avez pas trouvé de réponse sur cette page ni ailleurs sur le wiki? Cliquez ICI pour la poser sur notre forum.

Participez à notre observatoire permanent sur l'adoption : téléchargez le questionnaire à renvoyer à questionnaire(at)coeuradoption.org.
Les résultats 2012 sont consultables ici.

Différences

Ci-dessous, les différences entre deux révisions de la page.

Lien vers cette vue comparative

actualité:blog:2008.11.18_le_monde [2008/11/19 20:14] (Version actuelle)
kim créée
Ligne 1: Ligne 1:
 +h1. 2008.11.18 Une décision en faveur de l'​homoparentalité
  
 +source : [[http://​www.lemonde.fr/​societe/​article/​2008/​11/​18/​une-decision-en-faveur-de-l-homoparentalite_1120015_3224.html|Le Monde]]\\  ​
 +
 +Dans la vie, Camille, 3 ans, a deux "​mamans"​ : Sylvia, qui l'a portée et mise au monde, et Hélène, qui partage la vie de Sylvia depuis plus de dix ans. "Nous rêvions d'un enfant mais nous hésitions à avoir recours à une insémination artificielle,​ en raison de l'​anonymat du donneur, raconte Hélène. Nous nous disions que notre enfant voudrait, peut-être, un jour mettre un visage sur ce don. Nous avons alors rencontré un homme qui proposait d'​aider un couple de femmes."​\\  ​
 +
 +Cet homme, Christophe, a donné son sperme, il a promis qu'il rencontrerait l'​enfant s'il le souhaitait et il l'a reconnu peu après sa naissance. Il est cependant toujours resté dans l'​ombre : il n'a jamais rencontré Camille et il ne verse aucune pension alimentaire. Parce qu'il est, aux yeux de la justice, le père de la petite fille, il exerce pourtant l'​autorité parentale. Hélène, qui élève Camille depuis sa naissance, n'a en revanche aucun lien juridique avec l'​enfant.\\  ​
 +
 +Pour pallier cette difficulté,​ Sylvia et Christophe, les deux "​parents"​ officiels de Camille, se sont adressés à la justice : assistés par l'​avocate Caroline Mécary, ils ont demandé en 2006 au tribunal de Versailles de partager leur autorité parentale avec Hélène. Le parquet s'y est fermement opposé mais la juge aux affaires familiales l'a accepté : il est "​incontestablement de l'​intérêt supérieur de l'​enfant"​ d'​accéder à cette demande, note-t-elle.\\  ​
 +**
 +"​ENFANT ÉPANOUIE"​**\\  ​
 +
 +Inventée en 2002, cette mesure permet aux parents de "​déléguer tout ou partie de l'​exercice de leur autorité parentale à un tiers, membre de la famille, proche digne de confiance"​. Elle ne crée pas de lien de filiation avec l'​enfant,​ elle n'​autorise ni la transmission du nom, ni celle des biens, mais elle facilite la vie des familles en autorisant le "​tiers"​ à accompagner l'​enfant à l'​école ou à l'​hôpital jusqu'​à ses 18 ans.\\  ​
 +
 +La juge souligne que la naissance de Camille "​s'​est inscrite dans un projet de couple pour fonder une famille"​ et qu'​Hélène "​s'​est investie pleinement dans l'​éducation et le développement de l'​enfant depuis sa naissance"​. L'​enfant "​apparaît épanouie et équilibrée dans cette vie qu'​elle partage entre sa mère et la compagne de celle-ci, qui entretiennent une relation stable et harmonieuse"​. Le partage de l'​autorité parentale consacre donc "les rapports de fait qu'​(Hélène) entretient déjà avec la mineure"​ et facilitera "la prise en charge quotidienne de l'​enfant et son éducation"​.\\  ​
 +
 +Les deux femmes n'en doutent pas : Sylvia, ingénieur, a des horaires très lourds tandis qu'​Hélène,​ cadre dans la fonction publique, s'​occupe souvent de Camille en fin de journée. A la crèche, les deux femmes ont toujours été bien acceptées mais l'​absence de statut d'​Hélène pose parfois problème : un jour, Sylvia a dû autoriser en urgence, par fax, une amie à aller chercher Camille à la crèche car le feu vert d'​Hélène ne suffisait pas.\\  ​
 +
 +Pour les deux femmes, la décision du tribunal a le mérite de reconnaître symboliquement la place d'​Hélène. "Je la considère comme ma fille mais il arrive que certains me regardent comme une étrangère parce que je ne l'ai pas portée et que je n'ai pas de lien juridique avec elle, ce qui est difficile à vivre. Ce jugement devrait faciliter les choses : lorsque vous dites que vous avez l'​autorité parentale, les gens savent d'​emblée comment se positionner."​
 +
 +Anne Chemin
 +
 +{{tag>​actualité 2008 France homoparentalité}}

Outils personnels