Différences

Ci-dessous, les différences entre deux révisions de la page.

Lien vers cette vue comparative

actualité:blog:2008.12.12_canoë [2008/12/13 00:33] (Version actuelle)
kim créée
Ligne 1: Ligne 1:
 +h1. 2008.12.12 Québec : Adoption retardée
  
 +source : [[http://​www2.canoe.com/​infos/​societe/​archives/​2008/​12/​20081212-083800.html|Le Journal de Montréal / Canoë Infos]]
 +
 +Isabelle Maher\\  ​
 +
 +Deux enfants seuls au monde depuis la mort de leur mère s'​enlisent dans un dédale bureaucratique qui les empêche d'​être officiellement adoptés par la famille qui les a recueillis.\\  ​
 +
 +Lorsque Anna - nom fictif - a été hospitalisée en juillet dernier, elle a confié ses deux jeunes enfants, qu'​elle élevait seule, à des amis. «Ce n'est que pour quelques jours, le temps de retrouver la santé», pensait-elle.\\  ​
 +
 +Mais la jeune mère de 33 ans d'​origine ukrainienne n'a jamais quitté l'​hôpital,​ emportée par un cancer du sein à la fin du mois de novembre.\\  ​
 +
 +**Encore aucune décision**\\  ​
 +
 +Avant son décès, Anna, qui refusait que ses enfants soient remis à la DPJ, avait pris la précaution de signer un document notarié confiant la garde de son fils et de sa fille, âgés respectivement de 5 et 6 ans, à Iveta Vicenova et Roman Martanovic, des gens qu'​elle connaissait depuis peu.\\  ​
 +
 +«J'ai fait la connaissance d'Anna au printemps dernier, raconte Iveta. Nos filles étaient dans la même classe. Je voyais qu'​elle avait de la difficulté à marcher tellement elle souffrait, mais elle ne se plaignait jamais», raconte-t-elle.\\  ​
 +
 +Dès l'​arrivée des enfants dans la famille, le couple a été prévenu qu'​Anna était en phase terminale. Leur père ne pouvant s'​occuper d'eux, la décision d'​accueillir les deux enfants fut prise rapidement.\\  ​
 +
 +«Nous sommes tombés en amour avec ces enfants-là. Au mois de juillet, nous avons rempli une demande pour devenir leur famille d'​accueil. Notre dossier s'est beaucoup promené entre la DPJ et son équivalent anglophone, Batshaw, mais après cinq mois, aucune décision n'a été rendue», déplore Iveta Vicenova, excédée par la situation.\\  ​
 +**
 +Problème de concertation**\\  ​
 +
 +Le dossier n'​étant pas réglé, la famille d'​accueil des jeunes enfants ne reçoit pas l'​argent normalement prévu pour subvenir à leurs besoins, soit une allocation de 20,67 $ par jour, par enfant.\\  ​
 +
 +Lorsque Iveta presse les responsables de son dossier d'​agir,​ on lui répond de s'​adresser aux banques alimentaires. «Je ne peux plus les entendre», lance-t-elle.\\  ​
 +
 +Le responsable des familles d'​accueil au Centre jeunesse et de la famille Batshaw se dit étonné de cette situation, qu'il qualifie de dramatique.\\  ​
 +
 +«Vous m'​alertez;​ je constate qu'il y a un problème de concertation et qu'un service tarde à être rendu», a confié Gérald Savoie, sans pouvoir toutefois préciser des actions qui seront entreprises.\\  ​
 +
 +Nous avons volontairement omis de publier le nom des enfants en cause, parce que la Loi sur la protection de la jeunesse nous empêche d'​identifier un enfant mineur ou ses parents.\\  ​
 +
 +
 +{{tag>​actualité 2008 Québec}}  ​

Outils personnels