OFFRE DE PRET CHEZ NATHALIE VASSELIERE

Différences

Ci-dessous, les différences entre deux révisions de la page.

Lien vers cette vue comparative

actualité:blog:2009.03.03_monde [2009/03/04 10:10]
kim créée
actualité:blog:2009.03.03_monde [2009/03/04 10:14] (Version actuelle)
kim
Ligne 9: Ligne 9:
 Une première en France. C'est la première fois que la famille homoparentale est reconnue dans un avant-projet de texte de loi. Selon Le Figaro du 3 mars, pour la secrétaire d'Etat à la famille, "il s'agit simplement de 'mieux prendre en compte l'​intérêt de l'​enfant'​ et de '​faciliter l'​organisation des actes de la vie usuelle pour ceux qui s'en occupent',​ qu'ils soient hétéros ou non". Une première en France. C'est la première fois que la famille homoparentale est reconnue dans un avant-projet de texte de loi. Selon Le Figaro du 3 mars, pour la secrétaire d'Etat à la famille, "il s'agit simplement de 'mieux prendre en compte l'​intérêt de l'​enfant'​ et de '​faciliter l'​organisation des actes de la vie usuelle pour ceux qui s'en occupent',​ qu'ils soient hétéros ou non".
  
-Christine Boutin sceptique. La ministre du logement, Christine Boutin, qui pourfend le statut de beau-parent,​ avait réagi au lendemain du discours du président de la République,​ déclarant notamment que "​l'​éclatement des familles et des repères pour les enfants ne doivent pas être accentués"​. Elle a réitéré, lundi, ses mises en garde : "Si l'on met sur le même pied, dit-elle au Figaro, le parent biologique et le parent non biologique, on ouvre la porte à l'​homoparentalité."​ L'​Union nationale des associations familiales craint, quant à elle, "une perte de la responsabilité"​ pour les parents, selon Le Figaro.+Christine Boutin sceptique. La ministre du logement, Christine Boutin, qui pourfend le statut de beau-parent,​ avait réagi au lendemain du discours du président de la République,​ déclarant notamment que "​l'​éclatement des familles et des repères pour les enfants ne doivent pas être accentués"​. Elle a réitéré, lundi, ses mises en garde : "Si l'on met sur le même pied, dit-elle au Figaro, le parent biologique et le parent non biologique, on ouvre la porte à l'​homoparentalité."​ L'​Union nationale des associations familiales craint, quant à elle, "une perte de la responsabilité"​ pour les parents, selon [[actualité:​blog:​2009.03.03_figaro|Le Figaro]].
  
 Les associations LGBT espèrent. "Face aux associations familiales, d'un côté, et aux organisations de parents homosexuels,​ notre objectif était d'​aboutir à un texte consensuel dans lequel les uns et les autres se retrouvent",​ explique un conseiller de Mme Morano sur le [[actualité:​blog:​2009.03.02_express|site de L'​Express]]. L'​Inter-LGBT ​ (Interassociative lesbienne, gaie, bi et trans) espère que "​grâce à ce texte, les tribunaux donnent plus facilement une délégation d'​autorité parentale aux couples du même sexe". Les associations LGBT espèrent. "Face aux associations familiales, d'un côté, et aux organisations de parents homosexuels,​ notre objectif était d'​aboutir à un texte consensuel dans lequel les uns et les autres se retrouvent",​ explique un conseiller de Mme Morano sur le [[actualité:​blog:​2009.03.02_express|site de L'​Express]]. L'​Inter-LGBT ​ (Interassociative lesbienne, gaie, bi et trans) espère que "​grâce à ce texte, les tribunaux donnent plus facilement une délégation d'​autorité parentale aux couples du même sexe".

Outils personnels