l.com pour

* Financi

2009.03.26 Une nouvelle impulsion ?

source : PresseOcean.fr
La présidente nationale de l'association Adoption sans frontières Nadine Bihoré fait le point. La présidente nationale de l'association nationale Adoption sans frontières Nadine Bihoré relève le manque d'information des familles adoptantes. Créée il y a 30 ans, l'association est constituée de parents qui informent et soutiennent les familles qui souhaitent adopter. Elle ne confie pas d'enfants mais accompagne les couples dans leurs démarches.

Quel est l'objectif de cette journée ?

« La plupart des familles qui se lancent dans l'adoption ne savent pas comment ça se passe et manquent d'information. Avant même de demander l'agrément, elles ne savent pas à qui s'adresser. Elles sont perdues. Certaines sont même loin de se douter de ce qui les attend et ne vont pas jusqu'au bout de la démarche. Alors avant même de parler des pays où l'on peut adopter, on répond à leurs questions et à leurs inquiétudes. Le parcours est très long, mais on y arrive. L'objectif est aussi de dédramatiser la procédure. »

Quel constat tirez-vous aujourd'hui ?

« On constate depuis 2007 une baisse des demandes d'agrément. On arrive toujours à adopter mais moins facilement qu'avant. La situation internationale s'est détériorée et en France, tout n'a pas été fait pour favoriser les adoptions par des couples français. L'agence française d'adoption (créée en) a mal démarré et a eu du mal à s'organiser. Une nouvelle directrice va être nommée et nous attendons une nouvelle impulsion. Il faut une réelle volonté politique pour dynamiser l'adoption internationale et faire en sorte que la France soit bien représentée auprès des pays où l'on peut adopter. »

J.C.

Contact : Adoption sans frontières 44, Isabelle Le Bot, 02 28 25 00 35, ou mail : asf44@laposte.net


Outils personnels