l.com pour

* Financi

2009.03.24 Italie : Mission du CAI au Cambodge

source : Cifa ONG, traduction Cœur Adoption

Du 18 au 21 mars 2009, une délégation de la commission pour les adoptions internationales s'est rendue à Pnom Penh où assistée d'un représentant de l'ambassade d'Italie à Bangkok, a rencontré le ministre des affaires sociales M Ith Samheng, le secrétaire d'état pour l'adoption M Toth, ainsi que le directeur général pour les affaires techniques M Keo Borentr.
Ont aussi participé à la rencontre le président des organismes italiens autorisés à travailler au Cambodge et leurs représentants dans le pays.
Au cours de la mission, la délégation italienne a aussi rencontré l'ambassade des Etats-Unis et les représentants diplomatiques des plus importants pays d'accueil et a confirmé la volonté du gouvernement italien de collaborer avec les initiatives qui seront éventuellement proposées par les autres états et organisations internationales (Unicef , bureau permanent de la convention de la Haye) pour soutenir le Cambodge dans l'adaptation de ses propres lois et structures à la convention de la Haye.
La participation à une telle initiative a déjà été assurée les mois derniers directement à la Haye et est en attente de connaître les développements en vigueur des projets.
Au cours des colloques avec les autorités cambodgiennes, l'autorité centrale italienne a exprimé l'intention de maintenir ouverte la collaboration avec le Cambodge même sur le plan de l'adoption internationale proposant la réalisation d'un article au recrutement et à la formation professionnelles des travailleurs sociaux cambodgiens à employer dans les instituts et sur le territoire.
Cela devra s'adresser au soutien des familles en difficulté, à la vérification des conditions des mineurs institutionnalisés et à des enquêtes fonctionnelles sur l'adoption internationale.
Le plan formatif sera financé par la commission et impliquera dans la partie organisatrice et dans la réalisation les organismes italiens autorisés lesquels pourront tout de suite seconder les travailleurs cambodgiens dans les vérifications nécessaires pour les 159 procédure actuelles.
Les autorités cambodgiennes ont été entre autre de la décision prise de ne pas procéder au dépôt de nouveaux dossiers tant que le projet de formation ne sera pas mis en marche.
La proposition italienne a été accueillie avec un grand intérêt par les autorités cambodgiennes conscientes de la délicatesse du moment actuel dans lequel la communauté internationale attend que la ratification de la convention de la Haye de la part du Cambodge de 2007 soit finalement suivie de l'émanation d'une loi adaptée à réaliser dans le pays un système respectueux des principes fixés par la convention elle même.
A été aussi souligné que ces dernières années l'Italie à la différence des autres pays d'accueil a continué à réaliser un certain nombre d'adoptions internationales au Cambodge pouvant en partie dépasser les difficultés de contrôle de l'abandon des mineurs cambodgiens destinés a l'adoption, internationale, gràce a la disponibilité des structures articulées et professionnellement capables de remonter à l'origine des enfants.

Ceci a permis d'éviter certains risques d'adoptions individuelles interdites par les lois italiennes mais autorisées par certains pays d'accueil.


Outils personnels