Vous avez une question à laquelle vous n'avez pas trouvé de réponse sur cette page ni ailleurs sur le wiki? Cliquez ICI pour la poser sur notre forum.

Participez à notre observatoire permanent sur l'adoption : téléchargez le questionnaire à renvoyer à questionnaire(at)coeuradoption.org.
Les résultats 2012 sont consultables ici.

Différences

Ci-dessous, les différences entre deux révisions de la page.

Lien vers cette vue comparative

actualité:blog:2009.03.26_les_politiques_doivent_se_mettre_à_l_heure_de_la_société [2009/03/27 09:28] (Version actuelle)
marcantoine créée
Ligne 1: Ligne 1:
 +h1. 2009.03.26 Les politiques doivent se mettre à l'​heure de la société
 +([[http://​www.metrofrance.com/​x/​metro/​2009/​03/​26/​Bhm7qAxUgL8h2/​index.xml|Metro]]) Franck Tanguy président de l'​Association des Parents Gays et Lesbiens (APGL) a répondu aux questions des metronautes.
  
 +Bonjour les Metronautes.
 +
 +**Fred : Où en est le projet de loi sur l'​homoparentalité ?**
 +Bonne question. A vrai dire on ne sait pas bien. Le chemin habituel pour un projet de loi, c'est le conseil d'Etat puis le conseil des ministres avant la présentation aux assemblées. Normalement le texte devrait être au conseil d'​Etat.
 +
 +**F75 : Les revendications homosexuelles sont vues comme des atteintes à l'​ordre naturel. Le contestez-vous ?**
 +D'​abord un rectificatif il ne s'agit en rien d'un projet de loi sur l'​homoparentalité qui n'est concerné que marginalement. Ensuite je ne vois pas en quoi les revendications homo (mais lesquelles ?) sont contraires à l'​ordre naturel. De quel ordre s'​agit-il ? Celui des hommes qui dominent les femmes (pas le droit de vote...). Vous voyez que je veux parler d'​évolution de la société qui n'est pas figée mais en constante évolution.
 +
 +**Arnold : Le texte devait être présenté avant la fin mars... L'​opposition de Boutin joue t'elle contre vous à votre avis ?**
 +Bien sûr que cette opposition joue, c'est d'​ailleurs le jeu démocratique normal. Ce qui est bien c'est qu'​avec ses revendications elle souligne sa vision rétrograde de la société.
 +
 +**Paulo : "Je n'​accepterai pas que l'on reconnaisse l'​homoparentalité et l'​adoption par les couples homosexuels de façon détournée"​ a déclaré Christine Boutin. Que lui répondez-vous ?**
 +Mais ce texte ne concerne en rien l'​homoparentalité (sauf très très marginalement) et en aucune manière l'​adoption. Mme Boutin veut entretenir la confusion mais c'est la confusion qui règne dans son esprit qui est en cause.
 +
 +**Arnold : Je ne comprends pas bien ce projet de loi, pouvez-vous m'​expliquer ce qu'il contient comme avancées ?**
 +C'est très simple. Il parle de l'​évolution de la société. Il y a maintenant au coté des familles papa, maman et des enfants d'​autres familles : les re-composées à la suite d'un divorce, les monoparentales et celles composées par des adultes de même sexe. Il s'agit de donner aux tiers (les compagnons, les compagnes) quelques droits concernant les actes usuels de l'​autorité parentale.
 +
 +**Celib : Dans les faits est-il vrai qu'un couple homosexuel doit se cacher s'il veut faire une procédure d'​adoption et qu'il doit se faire passer pour célibataire ?**
 +Oui c'est vrai et c'est bien dommage car il s'agit de deux adultes qui s'​engagent à égalité mais qui dès le début du fait de la loi sont obligés d'​instaurer un déséquilibre. Heureusement plus tard lors de l'​éducation de l'​enfant celui ci va considérer les 2 adultes comme ses parents à égalité.
 +
 +**Tallia : Quelle différence entre autorité et responsabilité parentale ?**
 +L'​autorité parentale c'est ce que donne le droit (la loi) la responsabilité c'est celle que l'on se donne vis à vis des enfants que l'on élève; On est responsable car on choisi de l'​être en s'​engageant vis à vis des enfants pendant toute leur vie.
 +
 +**Papapoule : Le beau parent ou deuxième père ou mère dans les couples homo ne peut il pas adopter l'​enfant après ? Cette procédure n'a t'elle pas cours ?**
 +Âpres quoi? Apres les 18 ans de l'​enfant?​ C'est en effet possible mais vous ne trouvez pas que c'est justement le problème qu'un adulte qui se considère et est considéré par l'​enfant comme son parent ne puisse pas être son parent en droit aussi ? C'est à dire avec des droits et des devoirs comme les autres parents ?
 +
 +**Miche : Quelles sont les difficultés rencontrées par les couples homosexuels ? Faut-il vraiment légiférer ?**
 +Les difficultés dépendent de l'​arbitraire des interlocuteurs. Certaines familles sont considérées à égalité par l'​instit mais si ce n'est pas le cas alors le deuxième parent ne peut aller chercher l'​enfant à l'​école,​ ne peux être parent d'​élève... Je ne parle pas des cas de décès du parent légal...
 +
 +**Clarinette : Sur quoi vous basez-vous pour affirmer qu'un foyer où les deux parents sont du même sexe équivaut aux autres ?**
 +Sur le vécu des parents qui se vivent au quotidien comme deux parents sans distinction et sur celui plus important encore des enfants qui les regardent et les aiment comme deux parents, je ne suis pas dans la théorie mais dans le vécu contrairement à ceux qui parlent (les politiques, les religieux) mais ne connaissent pas une seule famille homoparentale.
 +
 +**Plume : L'INED estime que l'​homoparentalité concerne 30 000 enfants, votre asso les évalue à plus de 300 000, d'où tenez-vous ces chiffres ?**
 +De croisement entre des sondages et des études faites depuis 50 ans par des instituts qui disent qu'il y a 4 à 10% d'homo dans les sociétés occidentales et des homos qui dans les sondages disent être parents à 9% pour les gays et 11% pour les lesbiennes, CQFD. De toute manière peu importe les chiffres, il y a beaucoup d'​enfants et de familles concernées. Cela suffit pour légiférer.
 +
 +**Bloc : Nadine Morano, c'est la caution gay-friendly du gouvernement pour vous, ou vraiment un soutien de taille ?**
 +Ni l'un ni l'​autre. C'est une femme courageuse et surtout pragmatique. Elle voit la réalité, elle fait son boulot de parlementaire et de ministre en disant qu'il faut prendre en compte cette réalité. Vous savez les homos ne réclament rien de plus ils demandent juste à être traités comme les autres. Pas plus pas moins.
 +
 +**No : Pensez-vous vraiment que la société et ses institutions - l'​école etc. - soient prêtes pour la reconnaissance et l'​épanouissement des enfants vivant dans des familles homoparentales ?**
 +Les institutions ne sont pas prêtes elles vivent déjà au quotidien avec les familles HP. Il n'est pas rare que dejà dans les écoles il y ait 2 ou 3 familles de même sexe. En fait ce que prend en compte l'​école c'est de voir des enfants heureux et protèges... Quant aux impôts, ils imposent un couple de femmes ou d'​hommes comme un couple homme femme alors? Et bien il manque que les politiques se mettent à l'​heure de la société, c'est inévitable.
 +
 +**Dringle bell : J'ai lu que des parents gays étaient allés jusqu'​au tribunal Européen pour faire reconnaître leurs droits et qu'ils avaient gagné. Cela a-t-il un effet sur la jurisprudence française?​**
 +C'​était un couple de femmes dont l'une d'​elles n'​avait pu adopter car elle n'​avait pas caché être lesbienne. Mais non ça n'a pas d'​influence sur la jurisprudence car ce n'est pas le même droit mais peut importe. Un jour la France (et les français) en auront marre d'​être condamné en cours européenne et les politiques bougeront.
 +
 +**Arnold : Pourquoi les stars du show bizz, du ciné, des journalistes ne vous soutiennent-elles pas davantage ? L'​homosexualité est elle encore tabou ?**
 +Oui l'​homosexualité est encore un tabou en France, c'est un manque de courage que je ne m'​explique pas, heureusement aux USA ça bouge et comme d'hab, ça fera bouger la France. Pourtant au quotidien sortir de son placard ne porte pas préjudice et rend heureux.
 +
 +**Jean-Claude : Bonjour, ma fille et sa compagne ont décidé d'​avoir un bébé. Avec ma femme, nous sommes très heureux mais aussi inquiets : c'est ma bru qui va porter l'​enfant. Que se passera-t-il si elles se séparent un jour ? Pourrons-nous obtenir le droit de voir notre petit-fils ou fille malgré tout ou serons-nous à la merci du bon vouloir de notre bru ?**
 +En bien voilà une bonne raison de militer et d'​aller voir votre député. Les deux femmes devraient passer une convention entres elles pour se mettre d'​accord sur ce qui se passerait en cas de séparation ou de décès, aller voir un notaire pour la transmission et vous mettre dans la boucle afin que vous soyez pris en compte. Mais le plus sur, c'est que vous soyez des grands parents à part entière, que vous preniez toute votre place et le lien sera indestructible avec l'​enfant
 +
 +**Europa : Que se passe-t-il dans les autres pays ? Quels modèles vous semble le plus pertinent ?**
 +Ça dépend des pays, aux USA d'un état à l'​autre c'est blanc ou noir. En Europe, ça bouge dur surtout à l'​ouest. Et le modèle idéal, c'est l'​Espagne ou les homos sont des citoyens à part entière.
 +
 +**Tinte : Pourquoi vous êtes vous lancé dans ce combat ?**
 +Parce que j'ai moi même un désir d'​enfant (pas réalisé encore et c'est parfois un peu lourd) et parce que je ne vois pas ma vie sans un engagement sociétal et puis par ce que j'ai l'​impression de faire de la politique de la vraie celle qui concerne la vie de la cité.
 +
 +**Louise : Je suis en couple avec ma copine depuis 5 ans et nous voulons avoir un enfant. Que nous conseillez-vous dans l'​immédiat ? La FIV en Belgique ? Car je ne vois pas de solution en France à l'​heure actuelle...**
 +D'​abord de vous inscrire à l'apgl car vous rencontrerez de nombreuses lesbiennes qui ont des enfants ou qui en veulent. L'IAD en Belgique est une solution mais il y en a d'​autres comme la coparentalité ou l'​adoption,​ tout dépend comment vous vivez votre couple et votre ressenti par rapport au biologique. Murissez votre couple, allez voir les autres et tout ira bien. Ce qui est sur c'est qu'en Belgique ça marche très bien et que vous serez très bien accueillies.
 +
 +**Gonzalez : Mon petit copain a déjà eu un enfant avec son précédent compagnon. Nous avons décidé de vivre ensemble mais j'ai peur que cela ne devienne un casse-tête juridique si ça se passe mal...**
 +La question, c'est le lien qui existe entre les deux pères. Ce sont eux qui sont les deux parents en priorité car ils se sont engagés au départ. Ensuite votre place va dépendre de votre compagnon et de son ex, comme dans une famille recomposée,​ vous êtes un beau père et ce projet de loi vous concerne directement pour peu que les deux papas vous laissent la place. Donnez de l'​amour à l'​enfant,​ vivez dans le présent de la relation et puis discutez avec les deux papas de vos besoins avant de penser au pire.
 +
 +**Machoman : Quid du problème de la garde des enfants issus d'un mariage hétérosexuel ? Est-ce que cela constitue encore un argument de la part de la défense de l'​ancien conjoint ?**
 +Parfois et ça a longtemps été un chantage auquel les juges étaient sensibles et donc l'​objet de souffrance énorme pour les pères qui étaient éloignés de leurs enfants. Maintenant, les juges ont compris qu'​homosexualité et pédophilie sont deux choses sans rapport et donc ils accordent beaucoup lus facilement la garde partagée ou des visites, vacances...
 +
 +**Arnold : Vous même avez-vous des enfants ? Comment cela se passe t'il au quotidien ?**
 +Non pas d'​enfant et franchement c'est un peu dur mais du coup j'ai du temps pour parler avec vous ;) dans l'apgl je représente les futurs parents sachant que la co-présidente (nous sommes très sensibles au fait qu'une femme et un homme partagent la présidence) est mère de 3 garçons. Bien sûr, il y a autour de moi plein de gosses dans les familles HP et je connais aussi plein d'​hétéro qui sont sympas et ne mangent pas les enfants au petit dej, ce qui est dingue non que je ne vive pas sur la planète homo only ;))
 +
 +**Oups : Pourquoi faites-vous partie de l'​émission les "​Grandes gueules"​ ? Pour médiatiser votre combat ?**
 +Non aucun rapport. Un jour j'ai pris la parole au nom de l'apgl et ils ont aimé la manière dont je défendais ce combat. Mais croyez moi ils m'ont gardé car je sais me défendre au milieu des crocodiles (sûr sympas mais croco quand même) que sont Sophie de Menton, Karim Zeribi et Jacques Maillot. Ceci dit je ne ma cache pas d'​être homo car je pense fondamentale d'​être visible en tant que tel même si c'est un élément assez petit de ma personnalité. En fait être visible, c'est une autre manière de faire de la politique, franchement être visible ce n'est pas non plus un exploit.
 +
 +**Dorm : Vous battez-vous aussi pour le mariage gay ?**
 +Bien sûr. Le mariage gay pas à l'​église car c'est une question religieuse mais le mariage civil donne accès à toutes nos revendications : la filiation et la succession. C'est ce qu'il y a en Espagne et tout va bien sauf pour les grincheux ultra religieux. Encore une fois le mariage est optionnel pour les homos comme pour les hétéros. Ce qui est insupportable,​ c'est d'​avoir moins de droits (et droit va avec devoir) que les autres.
 +
 +**Arnold : Que faudrait-il pour qu'une loi permettant l'​adoption par les homosexuels soit enfin votée ? A quand selon vous ?**
 +Du courage et du réalisme. Un homme ou une femme politique qui prenne cet engagement, le tienne. Que quelqu'​un réalise que la France a bougé et est prête car la plupart des français pensent que le pacs a déjà donné ces droits. Mais attention, ce que nous voulons n'est pas que l'​adoption,​ c'est que les parents (2 femmes, 2 hommes) soient considérés comme des parents comme les autres et puissent transmettre le nom, les biens... A quand ? Je ne sais pas lire dans le mac de café ce que je sais c'est qu'un Espagne avant Zapatero, rien n'​était possible, un homme (ou une femme) peut faire la différence.
 +
 +**Corneguidouille : Les parents homos sont-ils considérés de la même manière que les couples hétéro dans les écoles des enfants ?**
 +Ça dépend de l'​école mais en général oui, ils sont parents d'​élèves,​ élus à la crèche, rencontrent à deux les profs, signent le carnet... mais sont aussi victime de l'​arbitraire d'un prof homophobe qui peut considérer ses convictions comme plus importantes que la vie de l'​enfant et de ses parents.
 +
 +Merci aux metronautes pour des questions de qualité qui prouvent la curiosité et l'​absence de préjugés et à bientôt. Vous savez les homos ont besoin du soutien des hétéros pour que ça bouge.
 +
 +{{tag>​Actualité France 2009 APGL}} ​

Outils personnels