2009.04.02 Nadine Morano veut faciliter l’adoption des enfants délaissés

(France Soir) Simplifier les procédures d’abandon des enfants en situation de délaissement parental, tel est l’objectif de Nadine Morano qui a présenté mercredi, en Conseil des ministres, son projet de loi sur l’adoption.

La situation actuelle. Lorsqu’un enfant est placé en famille d’accueil, il n’est pas considéré comme abandonné. Il doit d’abord être reconnu comme étant délaissé par ses parents. Une procédure qui dure souvent plusieurs années.

Ce qui va changer. Le texte assouplira les conditions permettant de reconnaître l’abandon. L’ASE évaluera dans ses rapports annuels si les enfants placés en familles d’accueil sont délaissés par leurs parents. Dans ce cas, le parquet pourra être saisi et prononcer l’abandon.

Sélection des familles. Les parents voulant adopter devront également assister à une réunion d’information collective avant de déposer une demande d’agrément, afin de s’assurer de leur volonté d’accueillir l’enfant.

Les associations sceptiques. Pour Enfance et familles d’adoption, cette réforme « ne changera rien si les pratiques n’évoluent pas ». ATD-Quart monde se dit, elle, inquiète car le délaissement est « une notion très subjective ». Pour l’association, cela peut s’expliquer par des difficultés personnelles des parents comme par l’éloignement des lieux de visites.

Un site Internet pour guider les familles

En marge de la présentation du projet de loi, un portail Internet a été ouvert mercredi. Le site www.adoption.gouv.fr est alimenté par tous les services de l’Etat compétents en matière d’adoption. Il regroupe les informations nécessaires aux personnes désirants adopter. Des liens sont également mis en place pour orienter les visiteurs sur les sites des conseils généraux et d’organismes agréés pour l’adoption.


Outils personnels