Vous avez une question à laquelle vous n'avez pas trouvé de réponse sur cette page ni ailleurs sur le wiki? Cliquez ICI pour la poser sur notre forum.

Participez à notre observatoire permanent sur l'adoption : téléchargez le questionnaire à renvoyer à questionnaire(at)coeuradoption.org.
Les résultats 2012 sont consultables ici.

Différences

Ci-dessous, les différences entre deux révisions de la page.

Lien vers cette vue comparative

Les deux révisions précédentes Révision précédente
actualité:blog:2009.05.23_il_veut_récupérer_sa_fille_en_voie_d_adoption [2009/05/25 13:37]
marcantoine
actualité:blog:2009.05.23_il_veut_récupérer_sa_fille_en_voie_d_adoption [2009/05/25 13:38] (Version actuelle)
marcantoine
Ligne 2: Ligne 2:
 ([[http://​www.lemans.maville.com/​actu/​actudet_-Il-veut-recuperer-sa-fille-en-voie-d-adoption-_dep-942698_actu.Htm|Ouest-France]]) Informé tardivement de sa paternité, Julien Charnolé se bat pour retrouver l'​enfant. Mais elle vit dans une famille qui souhaite l'​adopter. Cruel dilemme. La justice se prononcera jeudi. ([[http://​www.lemans.maville.com/​actu/​actudet_-Il-veut-recuperer-sa-fille-en-voie-d-adoption-_dep-942698_actu.Htm|Ouest-France]]) Informé tardivement de sa paternité, Julien Charnolé se bat pour retrouver l'​enfant. Mais elle vit dans une famille qui souhaite l'​adopter. Cruel dilemme. La justice se prononcera jeudi.
  
-<​html><​p>​LE MANS.&​nbsp;​¯&​nbsp;​Le ciel lui est tombé sur la tête, le 24<​b>&​nbsp;</​b>​août 2006. Appelé en urgence à la maternité du Tertre-Rouge,​ </​html>​[[tags:​72|au Mans]]<​html>,​ Julien Charnolé, 28&​nbsp;​ans,​ pense au dérèglement de l'​utérus dont lui a parlé sa compagne pour expliquer sa légère prise de poids. Il ignore encore que la jeune femme est enceinte et qu'​elle va accoucher d'une minute à l'​autre. Elle lui annonce que l'​enfant,​ une petite fille, n'est pas de lui. Elle serait le fruit d'un viol commis alors que le couple s'​était momentanément séparé, neuf mois plus tôt.<​p>​Julien a du mal à admettre le déni de grossesse de son amie, mais il croit au viol. <​b>​«&​nbsp;​Tout ce qu'​elle disait était plausible. J'ai quand même perdu mes cheveux et pas mal de poids&​nbsp;​»,​ </​b>​confie-t-il. Dépassé par les événements,​ il laisse sa compagne confier le nouveau-né à l'​association de la Famille adoptive française (Faf). Elle renonce à sa filiation.</​p>​+<​html><​p>​LE MANS.&​nbsp;​¯&​nbsp;​Le ciel lui est tombé sur la tête, le 24<​b>&​nbsp;</​b>​août 2006. Appelé en urgence à la maternité du Tertre-Rouge,​ </​html>​[[tags:​72|au Mans]]<​html>,​ Julien Charnolé, 28&​nbsp;​ans,​ pense au dérèglement de l'​utérus dont lui a parlé sa compagne pour expliquer sa légère prise de poids. Il ignore encore que la jeune femme est enceinte et qu'​elle va accoucher d'une minute à l'​autre. Elle lui annonce que l'​enfant,​ une petite fille, n'est pas de lui. Elle serait le fruit d'un viol commis alors que le couple s'​était momentanément séparé, neuf mois plus tôt.<​p>​Julien a du mal à admettre le déni de grossesse de son amie, mais il croit au viol. <​b>​«&​nbsp;​Tout ce qu'​elle disait était plausible. J'ai quand même perdu mes cheveux et pas mal de poids&​nbsp;​»,​ </​b>​confie-t-il. Dépassé par les événements,​ il laisse sa compagne confier le nouveau-né à l'​association de </​html>​[[oaa:​la Famille adoptive française|la Famille adoptive française]]<​html> ​(Faf). Elle renonce à sa filiation.</​p>​
 <​p>​L'​ADN a parlé</​p><​p>​Un an et demi plus tard, alors que le couple vit toujours ensemble, nouveau coup de tonnerre dans le ciel de Julien. Le juge d'​instruction qui enquête sur le viol présumé le convoque. Les tests ADN sont formels<​b>&​nbsp;</​b>:​ il est le père de la fillette. L'​enquête pour viol est classée. Julien quitte son amie et se lance à corps perdu dans un combat&​nbsp;:​ récupérer sa fille.</​p>​ <​p>​L'​ADN a parlé</​p><​p>​Un an et demi plus tard, alors que le couple vit toujours ensemble, nouveau coup de tonnerre dans le ciel de Julien. Le juge d'​instruction qui enquête sur le viol présumé le convoque. Les tests ADN sont formels<​b>&​nbsp;</​b>:​ il est le père de la fillette. L'​enquête pour viol est classée. Julien quitte son amie et se lance à corps perdu dans un combat&​nbsp;:​ récupérer sa fille.</​p>​
 <p>Il commence par reconnaître son enfant en mars 2008. Et convainc la maman d'en faire autant. Puis il cherche à localiser sa fille. Il écrit à la Faf qui l'​informe que, depuis décembre 2006, l'​enfant est confiée à une famille en vue de son adoption. Il ne sait à qui. Ni où. Il apprend seulement que le prénom de la petite a été changé. <​b>​«&​nbsp;​J'​ai écrit environ 150 lettres à tous les parquets de France pour savoir dans quelle juridiction avait été lancée la procédure d'​adoption. Sans réponse&​nbsp;​»,​ </​b>​se souvient Julien.</​p>​ <p>Il commence par reconnaître son enfant en mars 2008. Et convainc la maman d'en faire autant. Puis il cherche à localiser sa fille. Il écrit à la Faf qui l'​informe que, depuis décembre 2006, l'​enfant est confiée à une famille en vue de son adoption. Il ne sait à qui. Ni où. Il apprend seulement que le prénom de la petite a été changé. <​b>​«&​nbsp;​J'​ai écrit environ 150 lettres à tous les parquets de France pour savoir dans quelle juridiction avait été lancée la procédure d'​adoption. Sans réponse&​nbsp;​»,​ </​b>​se souvient Julien.</​p>​

Outils personnels