Vous avez une question à laquelle vous n'avez pas trouvé de réponse sur cette page ni ailleurs sur le wiki? Cliquez ICI pour la poser sur notre forum.

Participez à notre observatoire permanent sur l'adoption : téléchargez le questionnaire à renvoyer à questionnaire(at)coeuradoption.org.
Les résultats 2012 sont consultables ici.

Différences

Ci-dessous, les différences entre deux révisions de la page.

Lien vers cette vue comparative

actualité:blog:2009.07.17_acadie [2009/07/29 09:44] (Version actuelle)
kim créée
Ligne 1: Ligne 1:
 +h1.2009.07.17 La faillite d’une agence d’adoption brise le rêve de Néo-Brunswickois
  
 +source : [[http://​an.capacadie.com/​actualites-regionales/​2009/​7/​17/​la-faillite-d-une-agence-d-adoption-brise-le-reve-de-neo-brunswickoi|L'​Acadie Nouvelle]]\\  ​
 +
 +Certains couples ont perdu environ 14 000 $
 +
 +Par: Charles-Antoine Gagnon, <​fredericton@acadienouvelle.com>​
 +
 +FREDERICTON - Des couples en attente d'un enfant par la voie de l'​adoption internationale sont atterrés à la suite de la faillite d'une agence de l'​Ontario.
 +
 +Erik Matchett et son épouse ont entamé un processus pour adopter un enfant éthiopien par l'​entremise de l'​agence d'​adoption Imagine.Comme d'​autres futurs parents dans la province, ils ont perdu des milliers de dollars, presque
 +
 +14 000 $, et l'​espoir qu'ils entretenaient pour leur futur enfant.
 +
 +«Le processus d'​adoption à l'​échelle nationale ou internationale est très long. Il y a beaucoup de temps qui est investi dans la paperasserie. Et maintenant, le tout s'​écroule»,​ a expliqué M. Matchett, de Fredericton.
 +
 +«Il y a des familles qui sont dans une situation encore pire parce qu'​elles avaient déjà reçu la confirmation et la photo de l'​enfant qu'​elles allaient adopter et étaient à quelques semaines d'​aller chercher leur enfant», a-t-il continué.
 +
 +La porte-parole de l'​opposition en matière de Développement social, Madeleine Dubé, a d'​ailleurs parlé d'​impact émotionnel vécu par certaines familles parce qu'​elles avaient reçu la photo de l'​enfant qu'​elles allaient adopter.
 +
 +«Il y a un attachement psychologique d'​entamé et elles ne savent plus vers où se tourner. Est-ce que la filière sera reprise par quelqu'​un d'​autre?​ Ils ont perdu leur argent et ils sont laissés à eux-mêmes»,​ a indiqué la députée progressiste-conservatrice d'​Edmundston-Saint-Basile.
 +
 +L'​Ontario avait donné un permis de fonctionnement à l'​agence. Mme Dubé demande au gouvernement du N.-B. d'​entreprendre des démarches avec cette province pour voir comment la situation peut être arrangée.
 +
 +Il y aurait quelque 400 familles touchées par la situation. Au N.-B., le ministère du Développement social estime qu'il y aurait moins de dix cas. La porte-parole du ministère, Alison Aiton, a mentionné que la province pourrait être en mesure d'​aider les filières d'​adoption à continuer leur chemin.
 +
 +«Toutes les provinces travaillent avec le gouvernement fédéral afin de voir à ce que les processus d'​adoption se poursuivent»,​ a indiqué Mme Aiton.
 +
 +«Pour l'​instant,​ nous n'​avons pas toutes les informations nécessaires pour dire que nous pourrons aller de l'​avant,​ mais nous ferons tout notre possible pour que les dossiers progressent. Nous travaillerons étroitement avec Ottawa et nous tiendrons les familles au courant des développements»,​ a ajouté Mme Aiton.
 +
 +Le couple Matchett avait commencé les démarches en novembre.
 +
 +Ils ont choisi la compagnie après avoir effectué de la recherche à son sujet. Ils ont constaté que plusieurs familles du Nouveau-Brunswick avaient adopté avec succès un enfant en faisant appel aux services d'​Imagine.
 +
 +Potentiellement,​ ils devaient avoir leur enfant dans environ un an et demi.
 +
 +
 +{{tag>​canada actualité 2009}}

Outils personnels