2009.09.18 Tour des pays où les homos peuvent adopter

source : veryfriendly.fr

Où les droits des homos sont ils le plus avancé ? En matière d'adoption, de nombreux pays ont déjà ouvert leurs codes civils à l'adoption par des homos… Avant de déménager, tour du monde des pays les plus tolérants.

De plus en plus d'homos peuvent se marier, et même adopter. Récemment, même l'Uruguay est devenu membre de ce club très sélect (pour le moment !).

Mais de nombreux autres pays où les gays et lesbiennes peuvent adopter sont répartis entre l'Europe, l'Amérique, l'Océanie et l'Afrique. Au moins un pays sur chacun des continents. Sur le territoire de l'Union européenne, 9 pays permettent aux homosexuels de devenir papas et mamans.

En 1986, le Danemark est devenu le premier pays en Europe pour permettre à un gay ou lesbienne d'adopter l'enfant de son partenaire, à condition qu'ils soient un couple de fait. Une mesure qui est complétée avec la légalisation complète de l'adoption, en Mars 2009.

Entre-temps, les Pays-Bas l'avaient déjà fait, en 2001 . Les autres pays européens dans lesquels il est permis d'adopter quand on est homo sont l'Allemagne, l'Islande, la Norvège, Royaume-Uni, la Suède et la Finlande.

Dans le cas de l'Espagne, bien que la loi a été votée en 2005, les premières adoptions ont été permises en 2007 tant les procédures à suivre en vue d'adopter sont longues.

En dehors de l'Union, mais encore en Europe, il y a aussi la petite principauté d'Andorre.

Si nous quittons le sol européen, vers les Amériques, les choses changent beaucoup, surtout dans le sud. Dans cette partie de la planète, seul l'Uruguay autorise l'adoption, après la décision de ses parlementaires en Septembre 2009. Bien qu'il faille mentionner qu'au Brésil, deux juges ont déjà statué pour deux couples homosexuels en leur accordant l'adoption et pourrait créer un précédent pour des affaires similaires. L'une des affaires remonte à 2006 et l'autre de 2008.

Aux États-Unis, dans la plupart des Etats, il n'existe pas de législation à ce sujet, l'adoption d'enfants par des couples homosexuels n'est en fait ni légale ni illégale. Parmi les 14 États qui permettent stand d'adopter légalement : la Californie, un état pionnier depuis milieu des années 80, l'état de New York ou du Connecticut.

Seuls deux Etats l'interdisent formellement : le Mississippi et la Floride. Et même dans ce dernier Etat, un juge a permis un homosexuel d'adopter un enfant qu'il élevait depuis 2001. Des études disent qu'il ya 65.000 enfants vivant dans des ménages composés d'homosexuels aux États-Unis. Parmi ceux-ci, 17.000 vivent en Californie.

Plus au Nord, le Canada permet également l'adoption en grande partie de son territoire.

Sur continent africain, seule l'Afrique du Sud permet aux homosexuels d'adopter depuis 2002.

En Océanie, les enfants peuvent également être adoptée dans certains états de l'Australie.

Au moyen-orient, malgré les régions conservatrices et le poids de l'extrémisme religieux, Israël permet l'adoption depuis 2008.

En Asie, les gays ne peuvent plus adopter depuis 2007. Très restrictives, ces dispositions interdisent également l'adoption aux couples dont l'un des deux partenaires est obèse ou touché par des maladies infectieuses ou encore sous antidépresseurs.


Outils personnels