Vous avez une question à laquelle vous n'avez pas trouvé de réponse sur cette page ni ailleurs sur le wiki? Cliquez ICI pour la poser sur notre forum.

Participez à notre observatoire permanent sur l'adoption : téléchargez le questionnaire à renvoyer à questionnaire(at)coeuradoption.org.
Les résultats 2012 sont consultables ici.

2009.09.18 Vietnam : L'adoption en débat à l'Assemblée nationale

source : Courrier du Vietnam

Adopter un enfant revêt un caractère humanitaire, car cela répond à la fois à l'aspiration des couples stériles ou des célibataires souhaitant avoir un enfant, et assure à l'enfant infortuné le droit de vivre et de grandir dans de bonnes conditions, dit-on au Comité permanent de l'Assemblée nationale réuni le 16 septembre à Hanoi en 23e session.

Les législateurs se sont penchés à cette occasion sur le projet de loi sur l'adoption élaboré par le gouvernement qui propose 2 alternatives. Si la première stipule la conservation d'un lien entre les parents adoptifs et les parents biologiques par le biais de leurs droits et devoirs juridiques, la seconde veut au contraire rompre tout lien entre les parents biologiques et leur enfant qui a été confié à une famille d'accueil. Un problème sujet à controverses lors du débat.

Pour la présidente de la Commission des affaires sociales, Truong Thi Mai, il faut traiter chaque situation au cas par cas. Il importe, selon elle, d'obliger les parents adoptifs à informer l'enfant qu'ils ont choisi d'élever de sa situation familiale et lui dévoiler l'identité de ses vrais parents, une fois qu'il sera en âge de le comprendre. L'enfant adoptif pourra ainsi décider de son propre chef à propos de son avenir.

D'autres voix proposent de mettre en place des critères de sélection distinctifs entre parents adoptifs de nationalité vietnamienne et ceux de nationalité étrangère. Selon certains députés, l'objectif optimal étant de trouver pour les enfants déshérités une “maison de cœur”, il ne faut pas nécessairement privilégier les parents adoptifs de nationalité vietnamienne. De plus, il faut réglementer de la sorte que les enfants de plus de 9 ans aient le droit de choisir leurs parents adoptifs (au lieu d'un simple accord actuellement).

D'autres problèmes ont été abordés, entre autres, telles les conditions d'adoption, la présentation des enfants sujets à l'adoption, les démarches à suivre, les droits et les devoirs des parents adoptifs et de l'enfant adoptif. Le pays recense 200.000 enfants orphelins, sans appui et handicapés. Depuis 2003, quelque 20.000 enfants ont été adoptés, dont plus de 13.000 par des parents vietnamiens et plus de 6.000 par des parents étrangers. Le Vietnam a signé avec 14 pays et territoires des accords de coopération sur l'adoption, et se prépare actuellement à la ratification du Traité de La Haye 1993 sur la protection de l'enfance et la coopération internationale concernant l'adoption.

Nghia Ðàn/CVN


Outils personnels