2009.11.26 Une maison dédiée à l'adoption

source : 20minutes.fr
Le tout nouvel Espace départemental adoption organise une journée portes ouvertes demain (de 11 h à 17 h). Installé depuis octobre au 21, boulevard Gaston-Doumergue, sur l'Ile de Nantes, ce lieu d'information unique dans l'Ouest a été créé pour les postulants, les familles adoptives et les personnes ayant été adoptées. Son principal atout : il regroupe au même endroit l'ensemble des professionnels du service adoption du conseil général ainsi qu'une petite dizaine d'associations. « Ça fait longtemps qu'on parlait d'avoir un lieu identifié du grand public et facilement accessible. Il va s'avérer précieux pour les postulants qui se sentent parfois un peu isolés dans leur démarche », rapporte Michelle Boutin, chef du service adoption.

L'Espace départemental met à la disposition du public un centre de documentation et des salles pour des rencontres régulières d'information. Pas un luxe quand on sait qu'adopter un enfant est souvent assimilé à un « parcours du combattant ». Tout commence par la demande d'agrément, sésame indispensable délivré au bout de neuf mois par le conseil général. Ce dernier a ensuite la responsabilité de gérer l'adoption des pupilles de l'Etat français, démarche qui dure environ deux ans. Pour l'adoption d'un enfant né à l'étranger en revanche, il faut s'adresser à l'Agence française de l'adoption (AFA), à une association autorisée (OAA) ou bien directement aux Etats. Et la durée d'attente est souvent plus grande. « Les vraies difficultés commencent après l'agrément, témoigne Charlotte, 35 ans, qui a adopté en 2007 un bébé colombien et attend aujourd'hui l'adoption d'un second enfant. La constitution du dossier est très complexe, puis il y a l'attente, longue et sans information. On se sent livrés à soi-même. Dans ces circonstances, disposer d'un lieu où les différents acteurs sont réunis, c'est forcément mieux qu'avant. »
Frédéric Brenon


Outils personnels