Vous avez une question à laquelle vous n'avez pas trouvé de réponse sur cette page ni ailleurs sur le wiki? Cliquez ICI pour la poser sur notre forum.

Participez à notre observatoire permanent sur l'adoption : téléchargez le questionnaire à renvoyer à questionnaire(at)coeuradoption.org.
Les résultats 2012 sont consultables ici.

2009.12.31 Christophe Salé lance un appel pour les petits haïtiens orphelins

source : http://www.lavoixdunord.fr/Locales/Valenciennes/actualite/Autour_de_Valenciennes/Agglomeration_de_Valenciennes/2009/12/31/article_christophe-sale-lance-un-appel-pour-les.shtml

L'Association pour l'orphelinat de Kenscoff collecte des dons et vend des produits artisanaux au profit des enfants d'un orphelinat haïtien. À sa tête, se trouve Christophe Salé. En 2003, il a adopté, avec son épouse Isabelle, un petit Haïtien. L'adoption représentait pour eux le bonheur d'un couple heureux.

« Le processus d'adoption est long mais l'internationale prend moins de temps qu'une adoption en France et surtout il est possible d'avoir un enfant en bas âge » explique-t-il. Plusieurs années se sont écoulées pour avoir toutes les autorisations et concrétiser leur rêve.

C'est en novembre 2003 que Martin est entré dans leur foyer. Christophe Salé s'en souvient comme si c'était hier : « Après un contact en mars 2003 avec l'orphelinat de Kenscoff, situé à quinze kilomètres de Port-au-Prince, nous nous sommes rendus sur place et, après avoir passé une semaine à Haïti, nous avons obtenu l'adoption de l'enfant par l'intermédiaire d'un avocat ».

De retour à Petite-Forêt, la famille Salé a gardé le souvenir ineffaçable des visages d'enfants attendrissants, mais aussi des regards qui en disent longs… « Haïti est une île qui est partagée avec la République Dominicaine, destination favorite des Français et de la surconsommation.

Mais Haïti est un pays où la misère est absolue et qui a besoin d'être sorti de l'oubli » précise Christophe Salé.

Cent vingt enfants

L'orphelinat de Kenscoff, créé en 1989, rassemble plus de 120 enfants vivants dans des conditions insalubres et dans un environnement précaire. « Le bâtiment est vétuste. Il a besoin d'être rénové pour pouvoir accueillir les enfants dignement ». Cet orphelinat est géré par soeur Dona Belizaire, qui a son point d'attache en Floride, aux États-Unis. Mais pour assurer sa survie, « elle a besoin d'argent et tous les dons sont les bienvenus ». C'est pour l'aider qu'a été créée l'association APOK par le docteur Ducloux en 2002. C'est tout naturellement qu'en 2003 Christophe Salé en a pris la présidence : « Après ce que nous avions vu, il aurait vraiment fallu être inhumain pour ne pas réagir ».

Aujourd'hui, il lance un appel à la générosité pour collecter des dons. « Nous avons créé un site internet pour faire connaître notre association et collecter des fonds pour venir en aide aux enfants. Il est possible de devenir adhérent et d'acheter des objets fabriqués par les enfants de l'orphelinat qui sont des produits artisanaux, des paysages peints évoquant Haïti et dont le fruit des ventes est reversé à l'orphelinat ».

Chacun pourra grâce à un clic exprimer sa solidarité à sa manière. Le but est de faire en sorte que Noël soit une fête pour tous. En somme, de donner un sens au mot partage. « Même les petits dons sont les bienvenus ». • BRUNO FIGURSKI (CLP)

Association APOK : 28 rue Hyacinthe-Mars, 59494 Petite Forêt.

Tél : 06 31 91 73 64.

association.apok@orange.fr http://monsite.orange.fr/apok-kenscoff


Outils personnels