2010.01.13 Ede Timoun Yo (Haïti). Des nouvelles de deux crèches sur trois

source : Le Telegramme

L'association “Ede Timoun Yo” (aider les enfants d'Haïti) oeuvre dans le grand ouest depuis Carhaix (29). Son objectif est d'ouvrir des écoles et des crèches, d'aider les familles qui adoptent des enfants haïtiens et de parrainer des enfants sur place.

“Nous avons eu des nouvelles rassurantes, précise cet après-midi Corinne Le Mao, responsable de l'association pour la Bretagne. Nous gérons trois crèches dans le pays. Celle de Pétionville, qui abrite une cinquantaine d'enfants sur les hauteurs de Port-au-Prince, à 2 km du centre-ville, a été bien touchée. Les murs se sont fendus. Fort heureusement les enfants sont sains et saufs. Ils ont été regroupés sous des abris de fortune qui ne sont pas en dur.”

Aucune nouvelle de la troisième crèche

La quinzaine de personnes qui travaillent dans ce centre, également, n'a pas été blessé. Par contre, neuf enfants étaient sous perfusion pour des problèmes de gastroentérite aigüe. “J'espère que des soins pourront leur être dispensés.”

La seconde crèche gérée par l'association, située dans le centre-ville n'a été que peu touchée. Là, la vingtaine d'enfants qui y étaient hébergés sont en bonne santé. “Par contre nous n'avons eu aucune nouvelle de notre troisième crèche qui héberge une quinzaine d'enfants.”

Accélérer les procédures d'adoption

Tous ces petits garçons et ses petites filles sont en passe d'être adoptés par des gens vivant en France. “Le gouvernement français a décidé d'accélérer les dossiers en fin de procédure pour permettre aux futurs adoptés de rejoindre au plus vite leurs parents adoptifs.”

Une cellule de crise a été mise en place aujourd'hui. Tous les parents en cours de procédure d'adoption en Haïti doivent se faire connaître à la cellule de crise en laissant le maximum d'informations : nom de la crèche, nom des responsables, numéro de téléphone, adresse, adresse mail ainsi que les noms biologiques de leurs enfants, la date de naissance *.

Appel aux dons

Tous ces renseignements sont consultables sur le site suivant. http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/IMG/pdf/29-Centre_de_crise.plaquette.pdf

L'association Ede Timoun Yo a l'intention d'envoyer très vite une équipe sur place. Elle lance un appel aux dons. “Nous avons besoin de matériel médical, de vêtements d'été, de cahiers de crayon , de matériel scolaire, mais aussi d'argent.”

Contact www.edetimounyo.org . Tél. 02.98.93.73.90.

  • Didier Déniel

Outils personnels