2010.01.18 Sans toit ni parents

source : radio-canada.ca

Les parents de plusieurs pays ouvrent leurs bras aux orphelins d'Haïti, mais l'ONU s'inquiète d'abus comme des enlèvements déguisés en adoption.

Le comité des droits de l'enfant des Nations unies s'est dit alarmé par les pillages et les violences survenus dans le pays. Réuni à Genève, le comité a lancé un cri d'alarme pour que soient « protégés les enfants contre toutes les formes de violence et d'exploitation, y compris la violence sexuelle et les enlèvements sous couvert d'adoption ».

Les Pays-Bas ont affrété dimanche un vol pour ramener 115 enfants. La plupart d'entre eux étaient déjà en voie d'être adoptés par des familles néerlandaises, mais une dizaine d'enfants n'ont pas encore de foyer.

Les États-Unis ont aussi huilé leur mécanisme d'adoption pour le faire passer en vitesse supérieure. Trois cents enfants attendent de rencontrer leurs nouveaux parents américains.

De son côté, le gouvernement du Québec veut aussi suivre le mouvement et trouver le moyen d'accélérer les procédures d'adoption d'enfants haïtiens par des Québécois.

En France, le pays qui adopte le plus d'orphelins haïtiens, entre 1200 et 1500 demandes d'adoption étaient déjà en cours avant le séisme.

Les parents ont fait signer une pétition de 12 000 noms qui réclame du gouvernement qu'il accélère le processus d'adoption de ces enfants. Paris a cependant indiqué qu'il maintenait le cap sur l'aide humanitaire.

Haïti dénombrait, avant le séisme, 380 000 orphelins. Plusieurs d'entre eux n'ont plus de toit et rejoignent l'innombrable quantité de bambins qui viennent de perdre leurs parents dans le séisme.

Haïti et la République dominicaine ont d'ailleurs conclu une entente pour qu'une cinquantaine d'enfants abandonnés ou orphelins soient pris en charge dans la ville dominicaine frontalière de Jimani.

L'organisme Kids Alive International a précisé que les enfants seront ensuite ramenés en Haïti pour être réunis avec leur famille.

Radio-Canada.ca avec Agence France Presse, Presse canadienne et CNN


Outils personnels