l.com pour

* Financi

2010.01.20 Combien d'enfants haïtiens adoptés rentreront vraiment en France ?

source : Le Point
Par Cyriel Martin
Une semaine après le séisme qui a ravagé Haïti et alors que de nouvelles secousses ébranlent encore l'île , les secours commencent à s'organiser. Des enfants haïtiens adoptés par des familles françaises pourraient ainsi se voir rapatriés en France “dès cette semaine”. C'est en tout cas ce qu'a annoncé Nadine Morano mercredi matin . La secrétaire d'État à la Famille a avancé le chiffre de “23 enfants qui ont un dossier parfaitement en règle”. Nadine Morano a par ailleurs évoqué une liste plus large de “130 enfants” dont la situation était examinée par les autorités françaises.

D'après les informations recueillies par lepoint.fr, cette annonce a provoqué l'étonnement du Quai d'Orsay, en charge des questions d'adoption, où “jamais le chiffre de 23 enfants n'a été évoqué”. Le chiffre de 130, en revanche, circulerait bien, lui, dans les couloirs de Matignon. Officiellement, le Premier ministre François Fillon ne donne pas de chiffres. “S'agissant des procédures d'adoption, nous allons essayer de ramener en France tous ceux pour lesquels les décisions d'adoption ont été prises”, s'est-il contenté de dire mercredi midi, lors de ses voeux aux parlementaires.

Des agents du service de l'adoption internationale dépêchés à Haïti

Contacté par lepoint.fr, le cabinet de la secrétaire d'État à la Famille maintient cependant qu'à l'heure actuelle, seuls 23 enfants haïtiens ont un dossier d'adoption totalement complet, à savoir la procédure de jugement en France, le visa délivré et l'accord des autorités haïtiennes. Pour les 130 autres enfants dont le cas a été évoqué par la ministre mercredi matin, il n'y aurait pour l'instant qu'un “faisceau de preuves concernant la procédure de jugement en France”. Qu'en est-il réellement ?

Joëlle Garriaud-Maylam, sénatrice UMP des Français établis hors de France, se dit “étonnée” face à des chiffres qui, selon elle, “ne correspondent pas du tout à la réalité”. La parlementaire, qui s'est emparée de ce dossier dimanche dernier , affirme que 915 dossiers d'adoption d'enfants haïtiens par des familles françaises sont actuellement “en cours de traitement au service de l'adoption internationale”. Comme un même dossier peut concerner plusieurs enfants, il y aurait donc “1.400 ou 1.500 enfants” qui seraient susceptibles d'être rapatriés, selon la sénatrice. Afin d'y voir plus clair, le ministère des Affaires étrangères a dépêché mardi à Haïti sept agents du service de l'adoption internationale.

En attendant, Bernard Kouchner a tenté de clarifier la situation. “Il y a exactement 904 dossiers d'adoption enregistrés par le service de l'adoption et deux tiers de ces procédures sont des procédures individuelles”, a déclaré le ministre des Affaires étrangères à l'Assemblée nationale. Parmi toutes les procédures d'adoption par des familles françaises, “276 sont au stade du jugement”, a-t-il précisé, ajoutant : “Ceux-là, les 276, nous allons les rapatrier en France le plus vite possible, c'est-à-dire immédiatement, et les autres, nous nous en occuperons un par un avec toute l'attention nécessaire.”


Outils personnels