Vous avez une question à laquelle vous n'avez pas trouvé de réponse sur cette page ni ailleurs sur le wiki? Cliquez ICI pour la poser sur notre forum.

Participez à notre observatoire permanent sur l'adoption : téléchargez le questionnaire à renvoyer à questionnaire(at)coeuradoption.org.
Les résultats 2012 sont consultables ici.

2010.01.20 Haïti: 23 enfants candidats à l'adoption rapatriés en France cette semaine, selon Morano

source : news.yahoo.com; AP

La secrétaire d'Etat à la Famille Nadine Morano a annoncé mercredi que 23 enfants haïtiens en voie d'adoption par des Français avec “un dossier parfaitement en règle” arriveront “dès cette semaine” en France.

“Dès cette semaine, nous commencerons le rapatriement des 23 (enfants) qui ont un dossier parfaitement en règle”, ceci “à travers les rotations d'avions” humanitaires, a-t-elle précisé sur RMC-Info/BFM-TV. “Il y a une liste de 230 enfants pour l'instant” en procédure d'adoption” mais “il y aurait 23 enfants en situation d'avoir des dossiers totalement régularisés et un visa”.

La secrétaire d'Etat a souligné que ces rapatriements ne se feront qu'avec “l'accord des autorités haïtiennes”, et “sous l'autorité du ministère des Affaires étrangères, et en lien avec les six personnes envoyées (mardi) en Haïti et qui doivent examiner la situation très précise de ces enfants et la situation des orphelinats”.

Ce sont les dossiers “qui sont déjà aboutis, où les parents ont un jugement d'adoption entre les mains”. Donc, “évidemment, nous examinons cette situation en priorité et on fera venir des enfants”, a-t-elle ajouté.

Craignant un trafic d'enfants, Nadine Morano a par ailleurs indiqué que l'adoption d'orphelins haïtiens ne sera possible qu'après “une phase de réunification des familles et nous devons prendre le temps nécessaire de trouver un membre de leur famille qui est sur place et ne pas enlever ces enfants et les mettre dans les circuits de l'adoption”. Sinon, “cela pourrait devenir un enlèvement d'enfants”.

Enfin, la secrétaire d'Etat à la Famille a par ailleurs annoncé que la France mettra des moyens financiers pour construire des centres de protection de l'enfance temporaires sous l'égide de l'UNICEF en Haïti. AP


Outils personnels