l.com pour

* Financi

2010.01.22 Narbonne. SÉISME À HAÏTI Jacques Bascou saisi par des parents adoptants

source : Midi Libre
Jacques Bascou saisi par des parents adoptants Des parents Narbonnais en voie d'adoption d'enfants Haïtiens et des représentants d'associations ont saisi le député Jacques Bascou pour lui faire part de leur inquiétude sur le sort de ces enfants, en demandant une accélération des procédures en cours avant le séisme.
Ces enfants sont en effet parmi les sinistrés les plus fragiles. Les députés socialistes réunis mardi dernier à l'Assemblée Nationale sur cette question ont pris acte de la position de la France : priorité donnée à l'assistance médicale et à l'aide humanitaire d'urgence pour tous les enfants Haïtiens, y compris par évacuation sanitaire de ces enfants et accélération des procédures françaises en faveur des familles adoptantes pour lesquelles la procédure haïtienne est arrivée à son terme. C'est-à-dire un transfert accéléré seulement pour les enfants Haïtiens ayant bénéficié d'un jugement d'adoption, donc sans déroger aux droits à la parentalité. Au-delà du respect de ces principes, de nombreuses questions restent posées sur la situation des enfants en voie d'adoption par des foyers français. La grande majorité d'entre eux ne pourra bénéficier d'un transfert accéléré, la procédure Haïtienne n'étant pas arrivée à son terme. Leur sécurité et leur santé inquiètent légitimement ces parents adoptants. La France doit donc veiller à ce que ces enfants ne soient pas victimes de retards supplémentaires dans les procédures d'adoption. Haïti demandera en effet une mobilisation de long terme de la communauté internationale, y compris pour reconstituer ses institutions dont la justice. Dans l'urgence, avec le bureau national du Parti socialiste réuni mardi soir, Jacques Bascou « considère qu'il faut également faciliter les démarches des Haïtiens résidant en France qui souhaitent accueillir leur famille. Mais aussi permettre l'accueil en France et en Europe d'Haïtiens bénéficiant de la protection temporaire prévue par une directive européenne de 2001, transposée en droit français en 2005. »


Outils personnels