Vous avez une question à laquelle vous n'avez pas trouvé de réponse sur cette page ni ailleurs sur le wiki? Cliquez ICI pour la poser sur notre forum.

Participez à notre observatoire permanent sur l'adoption : téléchargez le questionnaire à renvoyer à questionnaire(at)coeuradoption.org.
Les résultats 2012 sont consultables ici.

2010.01.22 Une trentaine d'enfants haïtiens adoptés transférés en France

source : LEMONDE.FR avec AFP

Un groupe de 32 ou 33 enfants haïtiens (le chiffre varie selon les sources), qui ont été adoptés par des familles françaises, a quitté Haïti, jeudi 21 janvier, pour rejoindre la France métropolitaine via les Antilles et doit arriver à Paris en fin de journée. L'ambassadeur de France en Haïti, Didier Le Bret, a annoncé leur départ en direct sur France 2, au cours de l'émission “Envoyé spécial” peu après 22 heures françaises.
“A 18 heures, heure d'Haïti, c'est-à-dire minuit, heure de Paris, je vais me rendre au lycée français Alexandre-Dumas pour retrouver 32 enfants qui ont été adoptés (…). Je vais les mettre dans un bus avec du personnel médical et je vais les emmener à l'aéroport. Ils décolleront à 22 heures, heure d'Haïti”, a déclaré M. Le Bret qui a précisé que les enfants étaient âgés d'un an à 3-4 ans.

“DES ENFANTS DÉJÀ FORMELLEMENT ADOPTÉS”

L'ambassadeur a précisé que les enfants “avaient déjà tous des passeports. Ils étaient sur le point d'avoir leur visa pour pouvoir quitter le territoire haïtien”. “Ce sont des enfants qui étaient déjà formellement adoptés”, a-t-il ajouté. Après ce premier départ, il a évoqué “à très court terme” celui d'une “petite cinquantaine d'enfants dont les procédures d'adoption étaient quasiment achevées”.

“Ça va être la deuxième vague de départs” et “il faut l'organiser dans des conditions de sécurité, il faut un minimum de personnel accompagnant”, a-t-il dit. Les services français de l'adoption ont déjà connaissance de 394 enfants, dont les dossiers ont fait l'objet d'un “jugement” de la justice haïtienne, et qui devraient donc être transférés de manière échelonnée et ordonnée en France, avait annoncé jeudi le Quai d'Orsay.


Outils personnels