l.com pour

* Financi

2010.01.31 Haïti : enquête sur un trafic d'enfants

source : europe1.fr
Par Fannie Rascle

Dix Américains ont été arrêtés. A leurs côtés, se trouvaient 31 enfants.

Dix Américains, cinq hommes et cinq femmes, ont été arrêtés vendredi par un commissaire de police haïtien, alors qu'ils allaient traverser la frontière dominicaine. Avec eux, 31 enfants âgés de 2 mois à 12 ans qu’ils sont soupçonnés d’avoir “volé”, pour les proposer illégalement à l’adoption.

Les Américains arrêtés ont été présentés comme faisant partie d'une organisation caritative baptisée “Le Refuge pour une nouvelle vie des enfants”, basée dans l'Etat de l'Idaho. Deux pasteurs, l'un en Haïti, l'autre à Atlanta, aux Etats-Unis, pourraient également être impliqués dans cette affaire.

“Ils ont perdu leurs maisons, leurs familles et ils ont si profondément besoin de l'amour de Dieu et de sa compassion”, assure Laura Silsby, présentée comme la responsable du groupe d’Américains, sur ces images d’AP.

Les ressortissants américains arrêtés ont été remis à la justice et emprisonnés. Les enfants, eux, ont été transférés dans un hébergement à Croix-des-Bouquets, au nord de Port-au-Prince.

Les adoptions gelées ?

Depuis le séisme du 12 janvier dernier, qui a mis à terre tous les services de l’Etat haïtien, ce risque de trafic d’enfants a été rappelé, notamment par l’Unicef. L’organisation des Nations unies pour les enfants a même recommandé que soit “gelée” toute nouvelle adoption en Haïti pendant la “phase d'urgence” après le tremblement de terre.

“Pour quitter Haïti, un enfant a besoin d'une autorisation de l'Institut du bien-être social qui s'occupe des cas d'adoption”, a rappelé samedi le ministre haïtien des Affaires sociales et du Travail. L'administration américaine a appelé mercredi les futurs parents adoptifs d'enfants haïtiens à la patience, en attendant la mise en place de procédures “transparentes” pour éviter les erreurs et le trafic d'enfants.


Outils personnels