2010.02.04 Les parents adoptants se mobilisent pour Haïti

source : La Voix du Nord
Sophie Urbanac et son mari sont les heureux parents d'Henri, arrivé d'Haïti

en avril après presque trois ans de démarches. Ils ont été très marqués par le séisme qui a frappé ce pays le 12 janvier. Membres de l'association Port aux Petits Princes, ils ont décidé de se mobiliser pour reconstruire la crèche où leur fils, aujourd'hui scolarisé à Templeuve, a passé les premières années de sa vie.

Mardi soir, Sophie Urbanac prenait la parole aux côtés de son mari et d'un autre couple de parents devant les élus de la Communauté de communes du pays de Pévèle. « On connaît tous les enfants décédés », a-t-elle expliqué au micro en montrant les images de la crèche avant sa destruction.

Les élus ont voté une subvention de 6 000 E à son association. « On a envie de vous accompagner car vous avez foi en un avenir pour Haïti et pour la crèche Notre-Dame de la Nativité, a assuré le président de la communauté de communes, Luc Monnet. Nous voulons délivrer une aide ciblée et votre association a des liens directs avec Éveline Louis-Jacques. » Cette dame, surnommée Mamie Jean-Jean, a fait la une des médias lorsque le séisme a détruit l'établissement qu'elle dirige, la crèche Notre-Dame de la Nativité. Elle a écrit à l'association pour remercier de l'aide et du soutien apporté - une lettre que Sophie Urbanac a lu pendant le conseil de la CCPP.
Un hangar à Templeuve

L'association, répartie dans toute la France, a déjà délivré 667 reçus fiscaux depuis le 15 janvier. Sophie Urbanac est surprise de susciter à chaque fois autant de considération. Sur son lieu de travail, le PDG lui a donné la parole devant tout le personnel.

« Nous sommes en contact avec 28 familles de la région qui sont passées par Éveline Louis-Jacques pour adopter, explique-t-elle.

Chacun a fait tourner un appel à l'aide dans ses contacts, dans son entreprise, auprès de sa commune. » À Templeuve, les établissements Desprez ont prêté un local pour accueillir le matériel qui va être envoyé à la crèche. Une usine de la région a déjà donné plus de 1 000 couches. Le Secours populaire de Lille fournit une aide logistique aux différentes associations du Nord mobilisées, dont l'antenne locale de Port aux Petits Princes.

ANNE-GAËLLE BESSE


Outils personnels