OFFRE DE PRET CHEZ NATHALIE VASSELIERE

2010.02.07 Le cri d'alarme de SOS Haïti Enfants Adoptés

source : ladepeche.fr
Solidarité. Le collectif SOS Haïti Enfants Adoptés déplore la lenteur administrative des dossiers d'adoption.\\ 

Corinne Guimbaud fait partie du collectif SOF Haïti Enfants Adoptés, rassemblé hier place du Capitole. Elle est aussi mère adoptante d'une petite fille haïtienne. Une trentaine de familles adoptantes est recensée sur la région toulousaine. Corinne Guimbaud explique la crainte des parents et leurs revendications. Entretien.

Pourquoi ce rassemblement ?

D'abord pour demander à Nicolas Sarkozy -qui doit prochainement partir à Haïti - de porter des colis de première nécessité à nos enfants bloqués là-bas. On veut aussi que nos enfants soient rapatriés rapidement. On déplore aussi le manque de communication entre le gouvernement français et les parents ainsi que l'absence de logique sur l'arrivée de ces enfants. On s'interroge sur la base de travail du gouvernement.

Avant le séisme, les familles ont adopté des enfants dans différentes crèches sans se connaître. Les rassemblements servent aussi à nous fédérer et à agir.

Vous êtes en cours d'adoption d'une petite Haïtienne. Avez-vous des nouvelles ?

Le service d'agrément de la Haute-Garonne par lequel je suis passé ne m'a jamais contacté depuis la catastrophe. Heureusement, la directrice de la crèche de ma fillette m'appelle régulièrement au téléphone. Je sais ainsi qu'elle souffre d'une infection dûe aux conditions précaires.

Vous avez peur pour ces enfants ?

Pour nous ils sont en danger. Leurs conditions sanitaires sont inadaptées malgré toute les bonnes volontés.

Propos recueillis

par Silvana Grasso


Outils personnels