l.com pour

* Financi

2010.02.12 Haïti : le Quai d'Orsay justifie son action en matière d'adoption

source : AFP Le Point
Le Quai d'Orsay a défendu vendredi son action dans le domaine des adoptions de petits Haïtiens, effectuée selon lui “dans l'intérêt supérieur des enfants” et afin “de ne pas faire n'importe quoi”. Ces annonces interviennent à la veille d'une nouvelle manifestation à Paris de parents critiquant la lenteur du ministère des Affaires étrangères.

“La France a fait le plus et le mieux dans ce domaine” depuis le séisme du 12 janvier, a souligné lors d'un point de presse le porte-parole du ministère des Affaires étrangères Bernard Valero. “Tout le dispositif est fondé sur la cohérence d'un circuit pour les parents et les enfants permettant la succession des étapes médicales, psychologiques, administratives et juridiques”, a résumé le porte-parole. “Nous avons toujours veillé à ce que les enfants soient entourés d'un accompagnement exceptionnel”, a précisé Bernard Valero.

“Si on ne fait pas attention à cela ou s'il n'y a pas de rigueur, on peut se retrouver dans des situations compliquées”, a-t-il ajouté. Ces dernières semaines, des Américains ont ainsi été arrêtés en Haïti pour enlèvements d'enfants et des suspicions ont émergé en Allemagne sur des transferts d'enfants.

En France, à ce jour, “371 enfants dont les parents avaient obtenu un jugement d'adoption sont arrivés en France”, a-t-il dit, en soulignant “l'accélération considérable des procédures” suivies par le gouvernement. Tout au long de l'évacuation des enfants, des personnels de santé les accompagnent, notamment pour assurer leur suivi psychologique. Une fois en France, “dans tous les cas, les pédiatres ayant examiné les enfants rencontrent les parents adoptants”. Au moment du séisme, près d'un millier d'enfants haïtiens étaient concernés par des procédures d'adoption en France, à différents stades.


Outils personnels