LE PRÊT ENTRE PARTICULIERS EN LIGNE SANS FRAIS UNE ÉQUIPE TRÈS DYNAMIQUE A LA TACHE

Vous êtes a la recherche de prêt pour relancer vos activités soit pour la réalisation d'un projet ou vous avez besoin d'argent pour d'autres raisons ?

Par de souci même si vous êtes fiché dans votre pays et n'avez pas accès au financement veuillez contactez ce E-mail: isabellecredit53@gmail.com pour avoir connaissance des conditions d'octroi de prêt et de financement sans tracasseries et dire adieu à vos problèmes financiers.

Veuillez noter les domaines dans lesquels qu'on peut vous aider pour la réalisation de vos projets ou vous sortir de l'impasse

* Financier

* Prêts à l'investissement

* Prêts personnels

Ps : Sachez que nous travaillons à votre satisfaction, vous pouvez suivre votre dossier en ligne afin de connaître son évolution.

Veuillez me contactez par mail :isabellecredit53@gmail.com

2010.02.22 Valérie et Dominique se battent pour que Nesline quitte Port au Prince

source: http://www.nicematin.com/ra/grasse/241569/grasse-valerie-et-dominique-se-battent-pour-que-nesline-quitte-port-au-prince

Procédure d'adoption en cours: le couple de Pégomas attend toujours le rapatriement de sa fille, dont il avait eu des nouvelles 48 heures après le séisme. Elle va mieux. Physiquement… mais pas moralement. Nesline, Haïtienne de 3 ans et demi, est toujours à Port-au-Prince. La petite fille à la santé fragile avait été attribuée à Valérie et Dominique, de Pégomas, en avril 2009. Le séisme avait coupé court à la procédure d'adoption. Plus de nouvelles de l'avocat sur place, pas assez de documents administratifs pour exiger un rapatriement vers la France. Le chemin de croix du couple ne faisait que commencer… (Lire notre édition du 16 janvier 2010)

« Nous avons pu reprendre contact avec notre avocat il y a une semaine… Il s'attelle de nouveau à notre affaire…» explique la maman. Pour le moment, impossible de savoir combien de temps il faudra pour rassembler tous les éléments et faire aboutir la procédure. « Nous sommes dans le flou…» laisse tomber Valérie, le regard inquiet.

Méconnaissable sur les photos

Sur la table basse, un cliché récent de la fillette. « Elle est méconnaissable » livre Dominique. Amaigrie, les yeux tristes… Le séisme a effacé le joli sourire de Nesline. Chaque jour, elle prépare une petite valise. Elle veut partir. Comme ses petits camarades qu'elle a vu prendre la direction des États-Unis. Mais pour l'instant, c'est impossible… Alors elle attend, en réclamant ses parents. Angoissée et affaiblie.

« Nous l'avons eu au téléphone, hier encore. Il est difficile de communiquer alors je lui ai chanté une chanson et elle s'est mise à fredonner un air…» confie la maman, en souriant. Quotidiennement elle appelle la directrice de la crèche où réside sa fille… tout au moins, où résidait sa fille, parce que pour le moment, c'est sous une tente qu'elle dort.

Des élus sollicités

« Nous avions proposé, au lendemain de la catastrophe, d'envoyer de l'argent. La directrice se débrouillait avec ce qu'elle avait mais, finalement, il y a quelques jours, elle a accepté notre proposition ». Cinq cents euros. Une somme d'argent non négligeable pour le couple mais précieuse pour les six enfants et les deux adultes à qui elle revient. « Ils n'ont pas bénéficié de l'aide alimentaire et de médicaments et vivent avec ce que nous leur envoyons. A ce rythme-là, ils ne vont pas pouvoir tenir longtemps. »

Les nuits sont difficiles pour Dominique et Valérie qui, chaque matin, n'ont qu'une idée en tête : trouver une solution pour Nesline. Alors ils se documentent, sollicitent des élus, le collectif de parents adoptants, l'EFA (Enfance et familles d'adoption) ou les services de l'adoption internationale. « Michèle Tabarot (1) a répondu à notre courrier. Nous savons qu'elle a sollicité Nicolas Sarkozy pour le rapatriement des enfants en voie d'adoption mais elle ne peut malheureusement pas nous dire davantage…» Pas question, pour autant de renoncer. « Nous essayons de prendre du recul histoire de ne pas nous abîmer davantage la santé… Mais nous ne baisserons pas les bras. »

gbelda@nicematin.fr

1- Michèle Tabarot députée-maire du Cannet est présidente du conseil supérieur de l'adoption.

Pour contacter Valérie et Dominique : fangio06@yahoo.fr
Gaelle Belda


Outils personnels