l.com pour

* Financi

2010.04.10 La Russie veut geler l'adoption d'enfants par des Américains

source : 20 minutes.fr

DIPLOMATIE - Un clash qui intervient après le renvoi d'un petit garçon russe par sa famille d'accueil, qui l'a mis dans un avion, tout seul…

Guerre froide de l'adoption entre Washington et Moscou. Le petit Artiom Saveliev, appelé Justin Artyom Hansen aux Etats-Unis, est arrivé à Moscou seul, muni d'un mot dans lequel la famille américaine renonçait à son adoption, selon les agences russes citant la police.

Son cas a suscité une tempête médiatique en Russie, où l'on a l'impression que la famille américaine a renvoyé l'enfant tel un colis dont elle ne voulait finalement pas. Dans la lettre, la mère accuse l'orphelinat d'avoir «menti», jurant que l'enfant était «violent et avec des troubles psychotiques» –ce qu'on dément côté russe.

Conséquence, Moscou souhaite geler les adoptions d'enfants russes par des familles américaines jusqu'à ce que les deux pays trouvent un accord, a annoncé vendredi le chef de la diplomatie russe, Sergueï Lavrov.

L'administration Obama «troublée»

L'administration Obama souhaite que des familles américaines puissent continuer d'adopter des enfants russes, mais comprend l'inquiétude de la Russie à cet égard, a déclaré vendredi un porte-parole après l'annonce que Moscou voulait geler ce processus.

«Nous aimerions voir ces adoptions se poursuivre, mais nous comprenons les inquiétudes de la Russie, et nous continuerons à travailler avec la Russie pour résoudre ces problèmes“, a déclaré Philip Crowley, le porte-parole du département d'Etat.

«Cette affaire nous trouble beaucoup», a-t-il dit. Philip Crowley a précisé que le département d'Etat avait prévenu directement jeudi les autorités du Tennessee, l'Etat américain où vit la famille Hansen.

«Nous prenons notre responsabilité au sérieux» et «coopérons étroitement avec la Russie», a-t-il ajouté.


Outils personnels