2010.06.01 Un huissier au quai d'Orsay

source : LCI.TF1.fr

Excédées par la lenteur des procédures, des familles françaises ayant adopté des enfants haïtiens ont envoyé un huissier au ministre des Affaires étrangères le sommant d'agir

Inquiètes et lasses d'attendre, des familles françaises, ayant adopté des enfants haïtiens, ont envoyé lundi un huissier au quai d'Orsay afin de mettre en demeure Bernard Kouchner. D'après Europe 1, un document de quatre pages lui a été remis, dans lequel le ministre des Affaires étrangères est sommé de rapatrier les trente enfants adoptés par des familles françaises mais toujours bloqués sur l'île. La sommation interpellative demande que la procédure soit également accélérée pour 430 autres enfants en attente d'adoption. Le ministre a désormais 15 jours pour répondre. Si la mise en demeure ne donne pas de résultat, les familles pourraient entreprendre des actions judiciaires, car elles sont convaincues que c'est au niveau du quai d'Orsay que les choses bloquent.

Le gouvernement français avait mandaté une mission sur les adoptions en Haïti. D'après le site SOS Haïti enfants adoptés, les experts envoyés sur l'île soulignent dans leur rapport, remis le 18 mai, la précarité des conditions de vie de ces 500 enfants en cours d'adoption et les dangers auxquels ils sont confrontés. Depuis la fin du séisme, trois d'entre eux seraient morts en Haïti. Au vu de la situation, ils recommandent même, l'accélération des procédures d'adoption.

En temps normal l'étude des dossiers d'adoption prend deux ans. Mais l'état dans lequel se trouve l'administration haïtienne augmente les délais : “ Ses enfants attendent un visa et un passeport mais ce n'est pas possible”, affirme sur Europe 1, David Koubbi l'avocat des familles. “Des orphelins de moins cinq ans ne vont pas faire la queue devant des administrations écroulées pour obtenir des documents administratifs ”.

Par I.H le 01 juin 2010 à 09:52


Outils personnels