LE PRÊT ENTRE PARTICULIERS EN LIGNE SANS FRAIS UNE ÉQUIPE TRÈS DYNAMIQUE A LA TACHE

Vous êtes a la recherche de prêt pour relancer vos activités soit pour la réalisation d'un projet ou vous avez besoin d'argent pour d'autres raisons ?

Par de souci même si vous êtes fiché dans votre pays et n'avez pas accès au financement veuillez contactez ce E-mail: isabellecredit53@gmail.com pour avoir connaissance des conditions d'octroi de prêt et de financement sans tracasseries et dire adieu à vos problèmes financiers.

Veuillez noter les domaines dans lesquels qu'on peut vous aider pour la réalisation de vos projets ou vous sortir de l'impasse

* Financier

* Prêts à l'investissement

* Prêts personnels

Ps : Sachez que nous travaillons à votre satisfaction, vous pouvez suivre votre dossier en ligne afin de connaître son évolution.

Veuillez me contactez par mail :isabellecredit53@gmail.com

2010.06.01 Les parents racistes ne pourront pas adopter en Italie

source : slate.fr

Aucune adoption «sélective» ne sera possible en Italie après la décision rendue par la Cour de cassation mardi. Selon l'AFP (reprise par Libération), c'est une lettre adressée au tribunal des mineurs de Catane (Sicile) qui a ouvert le débat. Un couple sicilien se déclarait prêt à accueillir deux enfants, de moins de 5 ans, sans distinction de sexe et de religion, mais affirmait ne pas vouloir d'«enfants à la peau foncée, ou divers de ceux typiquement européens, ou accusant un retard mental». Une association de protection des enfants avait saisi la Cour de cassation d'un recours.

«Pas d'adoption pour les couples racistes», titre le quotidien italien Republicca. Il détaille la décision de justice dans un article paru mardi:

Le magistrat non seulement ne devra pas valider les décrets d'adoption qui contiennent des exclusions discriminatoires de ce type mais devra en outre remettre en cause la capacité même d'adopter du couple.

Si la décision d'une loi s'est imposée c'est que ces «préférences» émises au moment de la procédure d'adoption sont très fréquentes. Dans un article paru sur Slate.fr, Angie Chuang expliquait qu'aux Etats-Unis, il existe une hiérarchie inavouée de l'adoption:

En première position, ce sont des enfants blancs, américains ou venant des ex-pays soviétiques et des pays de l'Est. Quand les législations nationales rendaient l'adoption plus difficile, la Chine et les autres régions d'Asie étaient le deuxième choix. Puis vient l'Amérique latine et enfin l'Afrique et Haïti (sans prendre en compte l'effet multiplicateur du séisme). Les petits noirs américains arrivent en dernière position.

Mais la journaliste mettait en garde contre les débats à une seule voix et mentionnait les contradictions auxquels sont soumis les parents adoptants:

On reproche aux blancs d'être réticents quant à l'adoption d'enfants noirs, mais on reproche aussi aux parents adoptifs de petits noirs ne pas être capables de préparer leur(s) enfant(s) à faire face à la discrimination ou à s'approprier leur identité.

(Lire l'article sur La Republicca et celui de Slate a publié, voici quelques semaines, un article d'une américaine qui fait le tour de la question aux Etats-|Slate.fr]] )


Outils personnels