l.com pour

* Financi

2010.06.17 Haïti : Les familles dans l'attente

(20 minutes) Elle était à deux doigts de récupérer son enfant. Cathy Soulier, mère adoptive d'une Haïtienne de 2 ans et représentante aquitaine du collectif SOS Haïti enfants adoptés, a déposé le dossier de passeport de sa fille le 22 avril, jour où la France a mis fin à la procédure d'urgence de délivrance des passeports pour les enfants adoptés. « On nous a laissés tomber », se désole cette maman, qui doit maintenant suivre la procédure classique impliquant de passer par quinze services différents, « dont certains n'existent plus depuis le séisme ». Une cinquantaine d'enfants, attendus en France, sont dans cette situation. « Nous avions sommé le ministre des Affaires étrangères d'agir sous peine de poursuites », explique Emmanuelle Guerry, la porte-parole nationale du collectif. Sans réponse de sa part avant la fin de la semaine, le collectif saisira la justice. Alors que le rapport Rosset, réalisé par une pédopsychiatre, préconisait un départ urgent des enfants, 400 familles sont encore dans l'attente de jugements ou de documents, dont une partie a été perdue lors du séisme. O. D.


Outils personnels