l.com pour

* Financi

2010.07.13 Près de la moitié des Français favorables à l'adoption par des couples homos

(AFP) PARIS — Près de la moitié des Français (48%) se disent favorables à l'adoption d'enfants par des couples homosexuels, a révélé mardi un sondage du Centre de recherche pour l'étude et l'observation des conditions de vie (Crédoc).

Cette proportion est en hausse constante ces dernières années: elle n'était que de 40% en 2007, précise le Crédoc, qui interroge chaque année 2.000 personnes (échantillon représentatif des adultes vivant en France, méthode des quotas) pour son enquête “Conditions de vie et aspirations”.

En 2009, elle était de 44%.

Parallèlement, 61% des personnes interrogées se disent en faveur d'une “union civile à la mairie” des couples de même sexe, contre 60% l'an dernier et 55% en 2007.

Si les 18-39 ans sont toujours aussi favorables au mariage homosexuel (autour des trois-quarts), les plus âgés s'y déclarent en 2010 bien plus favorables qu'en 2007. Ainsi, les 40-59 ans sont désormais à 67% pour (55% en 2007) et les 60-69 ans à 48% (37% en 2007). L'idée fait même son chemin chez les “70 ans et plus”, avec 27% pour en 2010 (21% en 2007).

Pour le Crédoc, “ces changements s?inscrivent dans un mouvement d?abandon de certaines attitudes traditionalistes : l?idée que le mariage est une union indissoluble perd régulièrement du terrain depuis trente ans”.

Sur l'homoparentalité, ce sont les 40-60 ans qui ont le plus changé d'avis: 40% y étaient favorables en 2007, alors qu'ils sont 51% aujourd'hui.

La semaine dernière, la Cour de cassation a ordonné l'application d'un jugement américain permettant une adoption par un couple de femmes, un arrêt en contradiction avec le droit français, qui n'autorise pas l'adoption par des parents de même sexe.


Outils personnels