l.com pour

* Financi

2010.07.15 C'est voté: l'Argentine autorise le mariage et l'adoption pour les couples homos

source : tetu.com
Le vote du Sénat était attendu avec anxiété, mais le projet de loi a été approuvé tard dans la nuit à une courte majorité. L'Argentine devient le premier pays d'Amérique latine à franchir le pas.

Avec 33 voix pour, 27 contre et 3 abstentions, le Sénat argentin a approuvé cette nuit la loi qui autorise le mariage pour les couples de même sexe. Un vote historique, achevé à quatre heures du matin et retransmis pour l'occasion à la télévision, après une quinzaine d'heures de débats houleux.

«Jour de la Révolution française»

«C'est un jour historique», s'est félicité le chef du groupe du parti au pouvoir, Miguel Pichetto, en rappelant que ce débat avait été entamé un 14 juillet, jour commémorant la Révolution française. De son côté, le chef du groupe socialiste, Rubén Giustiniani, explique que l'«on se souviendra de ce jour comme d'un moment positif où le Congrès a décidé de donner des droits à ceux qui aujourd'hui n'en ont pas, et d'avancer sur les discriminations.» Et Giustiniani de poursuivre: «Le mariage est une construction sociale. D'un point de vue civil, personne ne peut s'autoproclamer comme propriétaire de cette institution. Le monde change, les institutions aussi doivent changer.»
Dans l'opposition aussi, le texte a recueilli des soutiens. Le chef du groupe radical au Sénat, Gerardo Morales, estime que «la société argentine a changé: il y a des nouveaux modèles de famille» pour justifier son vote, ajoutant que cette nouvelle loi avait pour but de «garantir les droits des minorités». Un élu du parti s'en explique: «Mon obligation est de légiférer pour un Etat laïque, en octroyant des droits civils à ceux qui n'en ont pas. C'est notre défi».

«Egalité! Egalité!»
Des centaines de manifestants qui attendaient face au Congrès ont éclaté en sanglots à l'annonce du vote, de nombreux couples s'embrassant et criant: «C'est le bonheur!». On entendait aussi: «Egalité ! Egalité».
L'adoption de ce texte vient achever plusieurs semaines de tensions et de confrontations entre le gouvernement de centre-gauche et l'Eglise, qui avait pris la tête du mouvement d'opposition à la loi. Face aux «défenseurs de la famille», la présidente Cristina Kirchner avait dénoncé cette semaine des propos moyen-âgeux et un retour de l'Inquisition. Ambiance…
Dixième pays
La loi modifie désormais le Code Civil, la formule «mari et femme» y étant remplacée par le terme «les contractants». Les mariés pourront en outre adopter des enfants et avoir accès aux mêmes droits: sécurité sociale, allocations ou jours de congé liés à la vie familiale.

L'Argentine devient ainsi le premier pays à autoriser le mariage homosexuel en Amérique latine et le dixième au monde à le faire sur tout son territoire après les Pays-Bas, la Belgique, l'Espagne, le Canada, l'Afrique du Sud, la Norvège, la Suède, le Portugal et l'Islande.


Outils personnels