l.com pour

* Financi

2010.09.23 Remise de la pétition aux ministres

source : adoption-individuelle.com

Le collectif de défense de l’adoption individuelle créé en novembre 2009 et regroupant plusieurs associations de parents adoptants et de forums avait ouvert une pétition appelant au maintien de la procédure individuelle comme mode d’adoption en France.

Aujourd’hui l’association Adoption-Russie souhaite remettre solennellement à Monsieur le ministre des affaires étrangères et européennes, Bernard Kouchner, et Madame la secrétaire d’Etat à la famille et aux solidarités, Nadine MORANO le résultat de cette dernière.

En effet, ce sont plus de 5000 personnes, en signant cette pétition et en s’exprimant qui ont ainsi souhaité témoigner de leur opposition à la suppression de la procédure individuelle.

Plus qu’une opposition, il s’agit de lancer un appel à l’égalité devant l’adoption

37% des adoptions en France ont été réalisées grâce à cette procédure, ce qui la place au deuxième rang après les OAA et devant l’AFA. Pour ne citer que cet exemple ce sont près de 80 % des adoptions qui sont réalisées par cette voie en Russie.

La question à se poser est pourquoi ?

Nous ne pouvons imaginer que ces Français soient tous des délinquants de l’adoption.

Ce sont des adoptants qui ont scrupuleusement suivi le même parcours que les autres en France et respecté ( et d’ailleurs comment faire autrement ? ) les lois des pays qui leur ont confié un enfant.

Ce sont des adoptants qui se sont vus rejetés par les OAA qui, par manque de moyens, ne peuvent absorber toutes les demandes, et se basent sur des critères subjectifs et donc forcement discriminants

Ce sont des adoptants qui aujourd’hui et pendant un certain temps encore ne peuvent espérer en l’Agence Française de l’Adoption pour le moins dépassée et inadaptée à ses missions.

Ce sont donc des adoptants qui n’ont pas eu d’autre choix pour devenir parents et ce sont des enfants qui n’auraient sans doute jamais trouvé de famille.

Pour eux l’adoption individuelle n’est pas un choix. C’est une obligation

Fort de ce constat, des solutions peuvent être envisagées et la première d’entre elle doit être le maintien de l’adoption individuelle tant que les OAA et l’AFA ne pourront se substituer à cette voie et ceci avec le souci constant de l’intérêt supérieur de l’enfant.

(700 000 enfants sont placés aujourd’hui dans les orphelinats en Russie)

Dans cette optique, nous apportons des propositions concrètes :

Pour le développement des OAA

Pour une montée en puissance de l’AFA

Pour des accords bilatéraux adaptés à cette nécessaire transition.

A cet effet, un entretien a été demandé par Adoption Russie à Monsieur Bernard Kouchner et Madame Nadine Morano

Contacts presse :

Stéphane LAUCH ( vice président Association Adoption-Russie) 06 61 13 15 13

Alexandra MARTIN (Présidente Association Adoption-Russie ) 06 17 04 82 93

Télécharger la lettre type pour les personnes ayant déjà adopté

Télécharger la lettre type pour les personnes en cours d’adoption

Adresses des députés pour envoyer votre lettre!


Outils personnels