Vous avez une question à laquelle vous n'avez pas trouvé de réponse sur cette page ni ailleurs sur le wiki? Cliquez ICI pour la poser sur notre forum.

Participez à notre observatoire permanent sur l'adoption : téléchargez le questionnaire à renvoyer à questionnaire(at)coeuradoption.org.
Les résultats 2012 sont consultables ici.

2011.02.16 Statistiques de l’AFA pour 2010

(Agence Française de l'Adoption) En 2010, l’AFA a réalisé 568 adoptions (+ 10.5%), soit 16.2% des adoptions internationales. Hors Haïti, l’AFA représenterait environ 22.5% des adoptions contre 21.7% en 2009. L’Agence Française de l’Adoption (AFA) serait donc en légère progression en termes de représentativité des familles accompagnées, en excluant Haïti. L’Agence représente près de 36% des adoptions dans les pays dans lesquels elle est accréditée.

L’augmentation des résultats de l’AFA est due majoritairement aux bons résultats obtenus en Colombie (+ 50% et + 86 adoptions), compensant la baisse des adoptions au Mali de 40% (-47 adoptions par rapport à 2009). L’augmentation importante des adoptions dans ce pays est due à plusieurs facteurs. Tout d’abord, la création d’une relation de confiance depuis plusieurs années entre l’AFA et l’ICBF s’est concrétisée en 2010 via le programme de « Vacaciones de verano » mis en œuvre grâce à un effort commun de l’ensemble des acteurs français de l’adoption (SAI-AFA-OAA-APAEC-CG…). De plus, le travail important sur l’adoption d’enfants grands et de fratries avec les familles a pu permettre la concrétisation de propositions d’enfants qui auraient pu, autrefois, être refusées.

Le Mali est le pays dans lequel l’AFA a connu sa baisse la plus importante. De par son mode de fonctionnement en commission, les adoptions au Mali sont tributaires à la fois de la réunion de celle-ci mais également du nombre d’enfants adoptables chaque année. Par conséquent, le nombre d’adoptions ne peut pas être projeté d’une année sur l’autre. Pour rappel, l’AFA a réalisé 72 adoptions en 2008, 117 en 2009 et 71 en 2010. Enfin, le Mali semblerait souhaiter diversifier les pays accueillant ses enfants (Italie, Espagne, Allemagne, Danemark). Ces résultats démontrent l’importance d’entretenir de bons rapports avec les autorités et de maintenir des liens de confiance (déplacements réguliers, accueil de délégations…). Cette situation est la démonstration que l’AFA doit veiller à la pluralité de ses partenaires afin de pouvoir compenser les éventuelles diminutions d’activité dans ses principaux pays.

Pour les autres pays, le Vietnam est stable avec 89 adoptions en 2010 contre 88 en 2009, dans une période de changement important de la politique vietnamienne de l’adoption.

La Lettonie est également relativement stable avec 47 adoptions en 2010 contre 44 en 2009. La Russie (18 contre 8 en 2009), Madagascar (15 contre 10 en 2009), le Burkina Faso (14 contre 10 en 2009) et les Philippines (12 contre 3 en 2009) sont en nette augmentation. Le reste des pays permet un nombre d’adoptions comparable.

Enfin, l’Agence réalise ses adoptions dans 21 pays différents en 2010 (23 en 2009) selon la répartition géographique suivante : 263 enfants adoptés du continent américain (46.4%), 122 enfants adoptés du continent asiatique (21.5%), 99 enfants adoptés du continent africain (17.5%), 83 enfants adoptés du continent européen (14.6%)

80% des adoptions réalisées par l’AFA sont finalisées dans des pays parties à la Convention de La Haye (CLH). Plus de la moitié des procédures d’adoption CLH sont accompagnées par l’AFA.

En savoir plus :
- Télécharger les statistiques AFA 2010


Outils personnels