l.com pour

* Financi

2011.10.01 Caroline Via raconte l'adoption de Chello à Haïti en janvier 2010 - Erquy

source : ouest-france.fr

Au terme d'une longue procédure d'adoption, Caroline et Stéphane Brouard s'envolent pour Haïti pour rendre visite à Chello, petit garçon du bout du monde. Ce voyage, entrepris en janvier 2010, va les précipiter vers le pire moment de leur existence et bouleverser toutes leurs certitudes. C'est ce témoignage qu'elle partage aujourd'hui, dans son livre Haïti 12 janvier 2010 - Chello, mon timoun, ma bonne étoile.

Déjà parents de deux enfants biologiques, Youna 14 ans aujourd'hui et Jules 9 ans, Caroline et Stéphane souhaitaient en adopter un troisième. Ils entament une procédure en 2006. « On ne savait pas d'où il viendrait, nous étions très ouverts. » Il leur faudra attendre 2009 pour un premier contact et une réponse positive d'une crèche d'Haïti. « Le 7 mai 2009, à 11 h et demie du soir, on nous a annoncés par téléphone que nous étions parents d'un petit Chello, presque 2 ans, se souvient Caroline. La procédure à Haïti est très longue. Au cours de l'été 2009, nous décidons d'aller le voir. »

« On a vu l'enfer »

Ils s'envolent le 9 janvier 2010 et le 12 à 16 h 52, une secousse terrifiante fait trembler Haïti. « Je venais de sortir, j'ai vu l'hôtel devenir liquide », se souvient Stéphane. « Nous étions logés dans un petit bâtiment sur l'arrière, les murs ont commencé à tomber », raconte Caroline, qui n'a qu'une idée : protéger Chello. Il faut survivre, rejoindre l'ambassade puis l'aéroport en pick-up de l'Onu. « On a cru mourir, la terre a tremblé pendant 24 heures, sur la route on a vu l'enfer. Chello était blessé. »

Un préfet leur délivrera un laisser-passer : retour immédiat vers Paris, via Fort-de-France… Chello dans les bras, une incroyable victoire. « Nous n'avions qu'un désir rejoindre Erquy, retrouver notre famille. »

Aujourd'hui Caroline et Stéphane n'ont pas encore écrit le mot « fin » sur cette histoire. Ils n'ont obtenu que l'adoption simple, Chello reste Haïtien, ils devront se battre à nouveau pour l'adoption plénière. C'est ce parcours du combattant que Caroline a voulu raconter. « J'avais besoin d'écrire ce livre, pour nous, pour Chello aussi qui, plus tard, voudra savoir. »

Son livre, publié sous son nom de jeune fille Caroline Via, sortira le 20 octobre, on peut le commander par courrier aux éditions « Les 2 Encres » BP 80 554 - 49 305 Cholet ou sur le site http://les2encres.net/fichiers/reservations/resahaiti.pdf (12 €).


Outils personnels