2011.11.18 Manifestation pour les enfants haïtiens adoptés

source : lyoncapitale.fr

Une dizaine de familles du Rhône se rendra demain à Paris, samedi 19 novembre, pour manifester devant le Ministère des Affaires étrangères à 14h. Avec des centaines d'autres, Pascale Quenot notamment, mère de famille du Rhône, réclamera la reconnaissance pleine et entière de l'adoption de sa fille, adoptée en 2010 en Haïti.
Depuis le tremblement de terre en effet, le ministère des Affaires étrangères français, ne reconnaît plus les mêmes droits aux enfants adoptés en Haïti qu'aux autres enfants adoptés. Seule l'adoption simple est accordée à leurs parents, et non plus l'adoption plénière pourtant recommandée par la convention internationale de la Haye comme le statut le plus protecteur pour les enfants.
“C'est insupportable, nous confiait ce matin Pascale Quenot. Ma fille n'a pas les mêmes droits que les autres enfants adoptés. Si je meure par exemple, elle pourra hériter de mes biens mais elle sera taxée comme n'importe quelle étrangère. La nationalité française non plus ne lui sera pas accordée automatiquement, elle devra faire tout un tas de démarches”. Sa fille sous le régime de l'adoption simple, un statut juridique “particulièrement discriminant” estime Pascale, “
surtout pour les familles qui ont déjà des enfants biologiques ou des enfants adoptés en Haïti avant 2010”, estime Pascale. Un millier de familles se retrouveront donc demain devant le quai d'Orsay à Paris pour protester contre cette discrimination. Pascale Quenot qui a déposé un recours en justice conclue : “il n'existe aucun obstacle juridique à l'adoption plénière, c'est seulement une question de volonté politique”. LB


Outils personnels