Vous avez une question à laquelle vous n'avez pas trouvé de réponse sur cette page ni ailleurs sur le wiki? Cliquez ICI pour la poser sur notre forum.

Participez à notre observatoire permanent sur l'adoption : téléchargez le questionnaire à renvoyer à questionnaire(at)coeuradoption.org.
Les résultats 2012 sont consultables ici.

2012.04.06 Adoption au Mali. 759 dossiers français dans le flou

(Le Télégramme) C'est un dommage collatéral de la situation au Mali. En France, des centaines de familles candidates à l'adoption sont plongées dans l'incertitude.

Depuis longtemps, le Mali est un des pays phares pour l'adoption d'enfants par des parents français. Mais avant même le putsch militaire à Bamako et les offensives rebelles et islamistes dans le nord du pays, la situation n'était déjà pas forcément simple sur le terrain de l'adoption.

«Tout déplacement au Mali doit être reporté»

Au 1er mars dernier, selon les chiffres de l'Agence française de l'adoption (AFA), «759 dossiers étaient en attente d'une commission d'attribution d'enfant». Si on retient que 321enfants avaient été adoptés via l'AFA au Mali entre 2008 et2011, les 759 dossiers laissaient entrevoir plusieurs années d'attente. En novembre 2011, l'AFA avait dit ainsi ne plus être «en mesure d'envoyer de nouvelles candidatures au Mali». Néanmoins, les dossiers livrés suivaient leur cours normalement. En ce début 2012, 13 familles adoptantes avaient d'ailleurs connu le bonheur d'un apparentement. Mais le basculement du Mali dans le tumulte géopolitique pose une nouvelle difficulté de taille. Si elle «ne fait pas de géopolitique», l'AFA informe les familles et vient de publier sur son site le message du ministère des Affaires étrangères français: «Tout déplacement au Mali, dans quelque région que ce soit, doit être reporté jusqu'à nouvel ordre».

48 familles si près du but

Conseillère AFA, Chantal Cransac indique qu'au moment du putsch, «deux familles étaient sur place à Bamako pour chercher leur enfant. Elles ont pu prendre l'avion de retour en France lorsque l'aéroport de Bamako s'est rouvert. Sept autres familles ont des dossiers bien avancés. Autrement, des jugements sont prononcés en faveur de certaines familles mais c'est l'incertitude». Un flou face auquel l'AFA est bien démunie et qui touche au final les centaines de familles qui avaient choisi le Mali pour leur projet d'adoption. Parmi celles-ci, 48 familles dont le dossier avait été sélectionné aux commissions de septembre 2009 et octobre 2010. Elles se trouvaient toujours, au 1er mars, en attente d'un apparentement. Pour l'heure, l'AFA reste en veille sur l'évolution des événements au Mali.


Outils personnels