Les volontaires de l'adoption

Le ministère des Affaires étrangères et européennes et le secrétariat d’État aux Affaires étrangères et aux droits de l’Homme ont décidé de lancer, en partenariat avec l’Association des Volontaires du progrès (AFVP), un programme expérimental de volontariat en faveur des enfants privés de famille.

Les volontaires de l’adoption internationale seront des jeunes engagés dans une mission de solidarité avec les enfants abandonnés ou orphelins dans les pays où les besoins sont les plus urgents. Ils relèvent du statut des volontaires de la solidarité internationale défini par la loi du 23 février 2005 et conduisent des missions sur le terrain de un à deux ans.

La France a une longue tradition de solidarité et d’action en faveur des enfants dans le monde. Les volontaires apporteront leur dynamisme, leur générosité, leur idéal et leur compétence à des projets de soutien aux orphelinats, aux centres d’accueil et de prise en charge, et aux centres d’éducation et de formation des enfants orphelins ou abandonnés.

Mais pour les enfants privés de famille un orphelinat, un centre, ne remplacera jamais ce qu’apporte à un enfant une famille. Et là, beaucoup d’efforts restent à faire.

Dans les pays d’abord, c’est la priorité, en mettant en oeuvre des dispositifs permettant de trouver des familles permanentes pour ces enfants. A l’international ensuite, lorsqu’il n’est pas possible d’apporter à ces enfants un avenir familial dans leur pays.

Les volontaires faciliteront l’information sur l’adoption pour toutes les familles, celles habitant dans le pays ou celles venant de France.

Les volontaires au 6 Juillet 2010

Les volontaires en mars 2011

Pays


Outils personnels