Vous avez une question à laquelle vous n'avez pas trouvé de réponse sur cette page ni ailleurs sur le wiki? Cliquez ICI pour la poser sur notre forum.

Participez à notre observatoire permanent sur l'adoption : téléchargez le questionnaire à renvoyer à questionnaire(at)coeuradoption.org.
Les résultats 2012 sont consultables ici.

La Cause

Adresse : 69 avenue Ernest Jolly - 78955 CARRIERES-SOUS-POISSY
N° de téléphone : 01.39.70.60.52 - Fax : 01.39.74.94.30
Courriel : infos@lacause.org
Site internet : http://www.lacause.org/
Présidente de l’association : Mme Rose-Marie DURRLEMAN
Directeur : M. A. DEHEUVELS
Responsable du Service Adoption : Marianne MANISSIAN

Fondées le 21 mars 1920 par le Pasteur Freddy DURRLEMAN, les œuvres de La Cause poursuivent leur action dans différents domaines dont celui du parrainage et de l’adoption.

Depuis 1923, plus de 2 000 enfants ont été adoptés par des familles.” De deux malheurs, des enfants sans parent, des parents sans enfant, résulte un double bonheur”. La Cause a mis en place un programme d’aide humanitaire et de parrainage d’enfants malgaches, et roumains accueillis dans des orphelinats.

Procédure avec l'OAA

Demande de candidature: adresser une copie de l’agrément ainsi que des rapports d'enquêtes sociale et psychologique et une lettre de motivation à La Cause.

Frais: Une partie des ressources de La Cause provient de sa Vente annuelle, l’autre partie des subventions individuelles ou de legs. Afin de couvrir les frais de gestion du dossier, La Cause demande une participation aux frais de 800 € . Les frais d’adoption diffèrent selon le pays d’origine de l’enfant. Après la transcription du jugement d’adoption, les parents sont invités à contribuer au fonctionnement de l’organisme par le versement de dons.

Pays

France

Très peu d’enfants français sont adoptés par le biais de La Cause 1). Il s’agit d’enfants nés anonymement ou qui ont été reconnus mais qui ont fait l’objet d’un consentement à adoption devant notaire. Après leur naissance, les enfants sont accueillis durant deux mois chez une assistante maternelle agréée. Si, au terme de ces deux mois, la mère biologique ne s’est pas rétractée, l’enfant peut être placé au sein de son foyer adoptif.

Haïti

  • Nombre de visas accordés pour des enfants pris en charge par cet OAA en 2008 : 1
  • La Cause est en relation avec la crèche “Sourire d'Amour” 2) dirigée par la pasteure Inesse JOSEPH. Cette crèche accueille actuellement 80 bébés abandonnés. La procédure d'adoption, à partir du dépôt du dossier auprès de l'Institut du Bien-Être Social, à Haïti, est de 8 à 10 mois. Un séjour à Haïti de quelques jours (3-4 jours) est à effectuer. Cette courte durée s'explique par l'insécurité. L'adoption est simple ou plénière en France, en fonction du Tribunal de Grande Instance compétent. La Cause s'efforce d'obtenir des orphelinats locaux les documents permettant le prononcé de l'adoption plénière en France.
  • Les critères relatifs aux candidats à l'adoption sont les suivants : avoir plus de 30 ans, avoir une vie commune d'au moins 6 ans, dont 3 dans le cadre du mariage. En cas de présence d'enfants au foyer, il est possible d'adopter un enfant haïtien grâce à une dérogation du Président de la République haïtienne.

décompte de frais

  • accordé par la SAI le 03.07.2006
  • Habilitation obtenue le 25.01.2006

Participation aux frais de fonctionnement de l’organisme : 800 €

Constitution de dossier : 320 €

Procédure locale : 5039 €

Montant total des frais à la charge de l’adoptant : 6159 € Ce forfait ne comprend pas les voyages de l’enfant et de ses parents ni les frais de séjour sur place.

Madagascar

La Cause permet l’adoption d’enfants malgaches âgés de 1 à 7 ans accueillis dans l’un des orphelinats avec lesquels elle est en relation. La procédure d’adoption, entre le moment où l’enfant est proposé à l’adoption jusqu’au moment où l’enfant et les parents reviennent de Madagascar, dure de 8 à 12 mois. Il est nécessaire de se rendre à Madagascar soit durant 15 jours, soit durant un mois et demi, selon le tribunal compétent (Antananarivo ou Mananjary) (2 Allers-Retours sont possibles aussi). Sur place, un délégué de La Cause accompagne les familles dans les diverses démarches administratives.
Rapport annuel de suivi jusqu’à la majorité de l’adopté ; les parents s’engagent à donner régulièrement des nouvelles de l’enfant aux autorités malgaches

décompte de frais

accordé par le SAI le 31.03.2008
Nombre de visas accordés pour des enfants pris en charge par cet OAA : 13 en 2005; 0 en 2008.
Délai d’attente moyen : indéterminé

Participation aux frais de fonctionnement de l’organisme : 800 €

Constitution de dossier : 320 €

Procédure locale : 3 110 €

Montant total à la charge de l’adoptant : 4 230 €

Ce forfait ne comprend pas les voyages de l’enfant et de ses parents ni les frais de séjour sur place.

Actualités

Liens utiles

Départements où l'OAA est habilité

, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

La Cause est en principe compétent pour intervenir sur l’ensemble du territoire français (métropole).

1) La Cause propose une alternative aux femmes qui se trouvent face à une grossesse non désirée. Celles qui s’adressent à nous sont en grande détresse, en rupture familiale ou conjugale, après le plus souvent un déni de grossesse, elles ont refusé ou passé le délai légal de l’I.V.G. depuis plusieurs mois. Pour des raisons psychologiques, familiales ou matérielles, elles estiment ne pas pouvoir garder leur enfant. Cette décision initiale est réexaminée périodiquement. Ces femmes peuvent bénéficier d’un soutien matériel et moral par : - l’hébergement dans un studio, - l’assistance dans des démarches administratives, - l’accompagnement vers un suivi médical à l’hôpital, - un suivi psychologique. Une équipe composée d’une conseillère conjugale, d’un psychiatre, d’une juriste, ainsi que de l’assistante sociale et de la psychologue de l’hôpital, assure ce soutien. Chaque femme choisit librement de vivre un accouchement anonyme ou déclaré. Après l’accouchement, dans le cas où elles n’envisagent pas de prendre en charge leur enfant, ces femmes peuvent le confier à La Cause en vue d’une adoption. Une assistante maternelle agréée, attachée à La Cause, en prendra soin pendant le délai légal de rétractation de deux mois. Passé ce délai, La Cause recherchera une famille adoptive pour le bébé. Suite à leur accompagnement, en moyenne deux femmes sur trois décident d’élever elles-mêmes leur enfant. À ce jour, près de 800 enfants en adoption nationale ont été recueillis par La Cause.

Outils personnels