Israël

Cœur Adoption recherche des rédacteurs pour compléter cette fiche!

La Convention de la Haye du 29 mai 1993 sur la protection des enfants et la coopération en matière d'adoption internationale est en vigueur en Israël depuis le 1er Juin 1999. 1)
L'article 5 de la loi Israelienne sur l'adoption des enfants (1981) spécifie que l'adoptant doit être de la même religion que l'adopté.2)

Adoption en Israël

  • L'âge maximum pour adopter, ou la différence d'age maximum, est de 43 ans en Israël.
  • Les couples mariés et les célibataires peuvent adopter.
  • En 2006, un couple d'homosexuelles (dont l'une était la mère biologique de l'enfant) a fait reconnaître son adoption par la justice israélienne 3)

Source: http://www.alliancefr.com

Comme les pays européens, Israël a un processus d'adoption relativement long. Toute personne s'adressant aux services sociaux d'adoption du Misrad Harevahra pour adopter un enfant ouvre un dossier. La condition première de l'adoption est d'avoir la nationalité israélienne, 43 ans ou moins, ou alternativement que la différence entre l'âge de l'adoptant et l'âge de l'adopté ne dépasse pas 43 ans. Les autres conditions de base concernent les revenus minimaux pour adopter, la profession, et le lieu d'habitation. Un homme ou une femme célibataire sont en droit d'adopter un enfant. L'assistante sociale commence par visiter le couple ou la personne qui souhaite adopter plusieurs fois. Elle s'assure ainsi de l'équilibre de ce couple, de son mode de vie, et ces visites lui permettent de savoir si le couple est authentiquement ce qu'il prétend être, et qu'il ne joue pas un rôle (quant à son équilibre psychique, son travail, son lieu d'habitation).

Une fois l'assistante sociale convaincue de la candidature du couple ou de la personne adoptante, elle contacte le psychologue chargé de procéder à l'évaluation psychologique du/des parent(s). Le psychologue procède alors à des tests psychologiques, et s'assure de l'équilibre psychique des parents. Si ces tests sont positifs, il transmet alors le dossier à une commission, qui prendra la décision ultime d'accepter ou non le dossier. Une fois le dossier accepté, les parents-candidats sont portés sur une liste d'attente. Toutefois, si ces parents déclarent être prêts à adopter des enfants malades, (avec des problèmes médicaux), ou des fratries, ou bien au dessus de l'âge idéal des enfants adoptés, ils sont contactés très rapidement, car les enfants de cette catégorie sont eux sur une liste d'attente.

Les chiffres de l'adoption

Pays d'origine des enfants adoptés en Israël

Sources : aican, commissioneadozioni.it

Pays 200020012002200320042005200620072008Total
Azerbaïdjan 10 2 12
Biélorussie 20 27 47
Géorgie 16 23 39
Guatemala 16 4 4 11 17 21 73
Inde 1 1
Kazakhstan 7 2 1 10
Kyrgyzstan 4 8 12
Moldavie 12 8 1 21
Roumanie 69 48 13 8 2 1 77
Russie (Fédération de Russie) 27 42 82 95 73 106 425
Ukraine 161 67 94 71 93 40 526
Autres 21 16 3 40
TOTAL 69 273 158 256 223 191 177 1283

Enfants israëliens adoptés en France

Nombre de visas accordés par la France pour des enfants adoptés en Israël. Source : SGAI

2003 2004 2005 2006 2007 2008
Nombre de visas 0 0 0 1

Enfants israëliens adoptés dans les autres pays d'accueil

Pays 200020012002200320042005200620072008TotalSources
Australie 2 2aican
Allemagne 2 3 5aican
Italie 1 1 1 1 4 aican
Espagne 1 1 2aican
Suède 2 1 1 1 5MIA
TOTAL 2 1 1 2 6 4 2 1 19

Actualités

Liens et adresses

Institutionnels

en Israël

  • Central Authority for Intercountry Adoption (en Hebreu et anglais), State of Israel, Ministry of Labour and Social Affairs4)
    10, Yad Harutzim Street
    P.O. Box 1260
    91012 JERUSALEM
    tél : +972 (2) 670 8177; fax : +972 (2) 670 8451
    Orna HIRSCHFELD, tel.: +972 (2) 670 8177 / +972 (50) 622 3734, e-mail : OrnaH@molsa.gov.il
    The national supervisor of intercountry adoption : Nechema TAL, tel.: +972 (2) 670 8177 / +972 (50) 622 3367, e-mail: TechamaT@molsa.gov.il

en France

Informations


Outils personnels