L'hépatite B

L'hépatite B est une maladie virale entrainant une inflammation du foie, pouvant à long terme provoquer cirrhose et cancer du foie. Elle est très fréquente dans le monde.


L'agent de l'hépatite

  • Elle est provoquée par le virus de l'hépatite B (VHB) qui une fois dans l'organisme atteint le foie en se multipliant dans ses cellules qui sont ensuite détruites par l'organisme provoquant une inflammation du foie.

Ce virus est caractérisé par 2 pôles antigènes (agents pathogènes), antigène HBe (Ag HBe) et antigène HBs (Ag HBs) auxquels un anticorps spécifique correspond (Ac HBe et Ac HBs).

  • Le virus de l'hépatite B est le seul virus provoquant une hépatite virale chronique contre lequel on dispose d'un vaccin.


La transmission de l'hépatite B

Les voies de transmission sont les voies sanguines (transfusions, transmission lors de l'accouchement de la mère à l'enfant, piqûres par seringue infectée, liquides d'une plaie…, les voies sexuelles par les sécrétions -vaginales et sperme- Pour être contaminé,un des ces liquides d'une personne porteuse doit passer dans le sang d'une personne saine.
Les précautions à prendre sont donc d'éviter ces contacts :
*Préservatifs lors de rapports sexuels
*Pas d'échange de seringues usagées
*Dans l'entourage d'une personne contaminée pas d'utilisation de matériel pouvant être en contact avec du sang: brosse à dents, rasoir, ciseaux à ongles…


Les symptômes

  • La plupart du temps, cette infection passe inaperçue même en crise aigüe, elle est pourtant très fréquente dans le monde.
  • En phase de crise aigüe, cela va de la fatigue à une légère fièvre, parfois troubles digestifs, jaunisse, douleurs articulaires.

Sur ces bases, on consulte. La plupart du temps, elle est détectée par hasard lors d'examens sanguins (recherchée dans le cas des enfants adoptés)


Les évolutions possibles

Dans 10 % des cas, elle évolue vers la non-guérison, la chronicité. 1/3 des malades chroniques restent asymptomatiques et sont hors de danger toute leur vie. Une infection active sur 2 évolue vers la cirrhose puis vers le cancer du foie. Quelques rares cas évoluent très rapidement, elle est fulminante et devient mortelle.
Dans 90 % des cas, elle évolue spontanément vers la guérison, soit par :

  • La production d'Ac HBe (répondant à l'Ag HBe qui bloquent toute réplication de virus, mettant hors d'atteinte le porteur car plus d'attaque possible du foie. Mais ce dernier reste contagieux. On le dit communément “porteur sain”.
  • La production d'Ac Hbs (répondant à l'Ag HBs) qui signifie vaccination naturelle autrement dit guérison
  • La séroconversion : les 2 Ag HBe et Ag HBs disparaissent purement et simplement dans analyses sanguines. Cela se produit fréquemment chez les enfants de moins de 2 ans (ils portaient les marqueurs de leur mère), plus rarement mais parfois après et à n'importe quel âge.


Les soins


Ils consistent en une surveillance régulière par prise de sang
* Recherche d'Ag HBe, Ag HBS (résultats positifs ou négatifs)
* Recherche d'Ac HBe, AcBs (résultats positifs ou négatifs),
* Dosages des Transaminases qui dénotent l'activité ou non du foie donc une atteinte possible.
* Numération virale (dosage de virus/ml de sang)
* Bilirubine si infection active
* Prélèvement du foie (“carottage”) pour analyse si infection active ou selon les résultats précédents pour confirmer ou non l'activité de l'infection.


Pas de traitements sauf en cas d'attaque active du foie. Les soins associent de l'interféron.

Centres de soins:

  • Il faut consulter (en passant par son généraliste) un gastro-entérologue.
  • Centres spécialisés : Hôpital Necker Paris

Forums Hépatite :

http://forum.doctissimo.fr/sante/hepatites-a-b-c/liste_sujet.htm
http://fr.groups.yahoo.com/group/hepadopt/, forum dédié aux familles qui ont adopté des enfants positifs aux hépatites B et C

En savoir plus


Outils personnels