L'agrément

Tout projet d'adoption nécessite de passer en France par un certain nombre de démarches administratives.

A l'exception du cas de l'adoption de l'enfant de son conjoint, tout candidat à l'adoption doit justifier de l'obtention d'un agrément délivré par le Président du Conseil Général de son domicile, à la suite d'un certain nombre d'enquêtes par une équipe psycho-sociale, et en principe dans un délai de neuf mois après votre demande.

Il n'est pas possible d'adopter un pupille de l'État ou d'adopter à l'international sans avoir obtenu cet agrément.

Voir la procédure d'adoption en France et le détail des procédures dans votre département.

Tous les articles de la rubrique


Outils personnels